BFM Tech

La police londonienne pourrait traquer les voleurs en deux-roues à l'aide de drones

-

- - DJI

La police de plusieurs comtés britanniques se sert de drones pour diverses tâches. Celle de Londres pourrait, elle, les utiliser pour la traque de voleurs sur des deux-roues.

En 2014, un jeune Britannique de 18 ans trouvait la mort dans un accident de scooter alors qu’il était poursuivi par des voitures de police et un hélicoptère. Un autre jeune est décédé dans des circonstances similaires il y a cinq mois. Ces tragiques événements ont amené la police londonienne à réfléchir à d’autres façons de poursuivre les fuyards à moto, rapporte l’Evening Standard.

Lors d’une prise de parole devant la London Assembly’s Police and Crime Committee, l’organisation chargée d’examiner les activités de la police et de faire des suggestions pour réduire la criminalité, Craig Mackey, sous-directeur de la police de Londres, a indiqué que les crimes impliquant un voleur à deux-roues étaient en augmentation : plus de 3.000 vols de smartphones par des personnes sur des deux-roues ont ainsi été enregistrés ces douze derniers mois. Mais les forces de l’ordre rencontrent des difficultés pour les arrêter, notamment à cause des risques liés aux courses-poursuites, a-t-il poursuivi.

Photos de scènes de crime et recherche de personnes

De ce fait, la police de Londres étudie d’autres tactiques, dont le recours à des drones. "L’utilisation de drones pour stopper des suspects à deux-roues ou en voiture est actuellement en discussion au niveau national par le conseil national des chefs de police", a confirmé la police de Londres sans fournir plus de détails.

Pour l’expert en aviation Julian Bray, interrogé par le quotidien britannique, la police pourrait utiliser ces appareils en lieu et place des hélicoptères. "Cela coûterait bien moins cher et un drone pourrait se tenir au-dessus d’une zone et diriger les unités de police vers le véhicule en fuite." Il a ajouté qu’il faudrait évidemment tenir compte de règles de l’aviation civile, mais que cette idée pouvait fonctionner car elle permet d’économiser de l’argent et de sauver des vies puisqu’il n’y aurait plus de course-poursuite à très grande vitesse.

Des drones ont déjà été utilisés par des forces de police britannique. Dans les comtés du Devon, de Cornouailles, des modèles DJI sont utilisés pour photographier des scènes de crime et rechercher des personnes disparues. Les forces de police du Sussex et du Surrey ont, elles aussi, effectué des tests à la suite desquels il a été décidé d’acheter plusieurs appareils. Les Britanniques vont devoir s’habituer à voir voler des drones au-dessus de leurs têtes…