BFM Business

Gyroskate, gyroue, gyropode, connaissez-vous les engins de déplacement personnel?

De plus en plus de véhicules urbains électriques ultra portables circulent en ville. Si la trottinette est connue de tous, il est plus difficile de poser un nom sur les autres engins. BFM Tech vous aide à vous y retrouver.

L’administration française les qualifie d’engins de déplacement personnel (EDP), mais pour beaucoup, ils sont des objets roulant non identifiés. Avec le développement des technologies permettant la miniaturisation des moteurs, de nouveaux véhicules à roues ou à roulettes ont fait leur apparition sur les chaussées et trottoirs des agglomérations. Suffisamment petits pour être emportés dans les transports en commun, ils sont des alliés de choix pour les petits déplacements urbains. Les noms de ces engins ne sont pas toujours connus de tous. Et pour corser l’affaire, le mot anglais ou la marque du fabricant sont souvent utilisés à la place du nom générique. Voici une liste des usages les plus fréquents et des mots à privilégier.

La trottinette électrique

C’est la plus répandue et la plus facile à identifier. Longtemps associé à un jeu de l’enfance, la trottinette peut désormais être motorisée. Qu'elle soit électrique ou mue par la force des jambes, plus personne ne s’étonne de voir des adultes l’utiliser en ville pour se déplacer.

Autre nom: e-trottinette
Attention, le nom anglais “scooter” est un faux ami.

Trottinette électrique.
Trottinette électrique. © Urban360

Le gyroskate

Composé de deux petites plateformes avec deux roues aux extrémités, des capteurs gyroscopiques modifient la vitesse et la direction par inclinaison des pieds. Il connaît quelques déclinaisons comme l’hoverkart, en y associant des accessoires. Le mot anglais "Hoverboard" est souvent utilisé. Appelé aussi twist board, chic smart, e-board, ...

Gyroskate.
Gyroskate. © Trott'n'Shop

Le gyropode

Constitué d’une plateforme sur deux roues et d’un manche, il s’appuie également sur la stabilisation gyroscopique. L’accélération et le ralentissement s’effectuent en se penchant en avant ou en arrière. La direction se fait à l’aide du guidon comme sur un vélo. Mieux vaut éviter d’utiliser Segway, nom de l’un des principaux constructeurs qui l’avait baptisé Personal Transporter.

Gyropode.
Gyropode. © Seg-road

Le skate électrique

Il est la déclinaison électrique du skateboard. Le moteur est généralement situé en dessous d’une longboard ou longskate, planche plus longue que celle d’un skateboard classique. Certains modèles disposent d’un freinage et d’un accélérateur actionnés par une télécommande. Autres dénominations : eskate, eboard, e-skateboard, twist board, ...

Skate électrique.
Skate électrique. © Avenue de la glisse

La gyroroue

Elle est composé d’une roue électrique et de deux marchepieds escamotables. Elle fonctionne grâce à un moteur électrique et possède un système de stabilisation gyroscopique. Solowheel est l’une des marques les plus connues Ses autres noms: monoroue, roue gyroscopique, monocycle électrique, e-roue, gyrowheel (son nom anglais)...

Gyroroue.
Gyroroue. © Trott'n'Shop