Des comptes anonymes liés à LREM ont été particulièrement actif aux alentours du 30 mars, lors du lancement de la campagne pour les élections européennes.
 

Le chercheur indépendant Baptiste Robert et Mediapart soulignent la façon dont La République En Marche mettrait à profit Twitter, à l'aide de comptes anonymes, pour convaincre. 

Votre opinion

Postez un commentaire