BFM Business

T-Mobile enquête sur un possible vol massif de données personnelles aux Etats-Unis

 T-Mobile US

T-Mobile US - John Macdougall-AFP

Un groupe de hackers informatiques assure avoir obtenu les données de 100 millions de clients américains de l'opérateur télécom.

T-Mobile enquête sur un potentiel piratage massif d'informations personnelles par un groupe de hackers informatiques, qui assure avoir obtenu les données de 100 millions de clients américains de l'opérateur et les avoir mises en vente en ligne, sur le "dark web", la partie cachée d'internet.

"Nous sommes au courant de ces affirmations sur un forum clandestin et nous enquêtons activement pour déterminer leur véracité", a déclaré un porte-parole du groupe à l'AFP lundi, en ajoutant que le groupe "n'avait aucune information supplémentaire à partager à ce stade".

L'attaque aurait permis de récolter des données confidentielles, comme des numéros d'identification fiscale ou de permis de conduire.

280.000 bitcoin...

D'après des captures d'écran publiées par le site de sécurité informatique Bleeping Computer, les infos personnelles d'au moins 30 millions de personnes ont été proposées à la vente sur des forums du dark web pour l'équivalent de 280.000 bitcoin.

Le piratage a d'abord été rapporté par le site d'information Motherboard (Vice), qui citait un vendeur assurant avoir "toutes les infos consommateurs" des clients de T-Mobile.

Les vols de données et attaques au rançongiciel se sont multipliées ces derniers mois, ciblant différentes entreprises et organisations, y compris un opérateur américain d'oléoduc, le système informatique des services de santé irlandais et une grande compagnie aérienne indienne.

Facebook, Yahoo et Marriott ont eux subi ces dernières années des vols d'informations personnelles concernant plus de 100 millions de leurs utilisateurs ou clients.

T.L avec AFP