BFM Business

Tinder: l'appli de rencontres attribue une note secrète de "désirabilité" à ses utilisateurs

-

- - Capture vidéo Tinder

L'appli analyse secrètement les données de ses utilisateurs pour leur attribuer une note de "sex-appeal" et leur proposer des profils qui "matchent" le mieux.

Les utilisateurs de Tinder n’en ont pas connaissance, heureusement pour l’ego de certains, mais l’appli de rencontres leur attribue à tous une note de "désirabilité". Le PDG de Tinder, Sean Rad, l’a confirmé au site Fast Company

Nommée "Elo score", comme le classement qui permet d’évaluer les joueurs d’échecs, cette note ne s’appuie pas que sur la photo de l’utilisateur. Elle est établie grâce à un algorithme "compliqué", explique le dirigeant. "Ça nous a pris deux ans et demi pour concevoir cet algorithme, car de nombreux facteurs sont pris en compte." Il ne s’agit "pas seulement du nombre de personnes sélectionnant votre profil", souligne-t-il sans pour autant donner plus de détails sur le fonctionnement de cet outil.

Mais on peut imaginer que les éléments que l’on inclut dans son profil (si l’on mentionne son métier ou non par exemple), le nombre de profils que l’on refuse ou apprécie en font partie, tout comme le type de photo que l’on utilise.

Le vice-président produits de Tinder, Jonathan Badeen, compare cet algorithme au jeu vidéo Warcraft : on y gagne plus de points en combattant un adversaire ayant un haut niveau qu’un adversaire plus faible. Pour lui, cet algorithme est "un moyen rapide et précis" de proposer des profils qui peuvent "matcher".

Tinder n’est évidemment pas la seule entreprise high-tech à noter ses utilisateurs. Airbnb ou Uber font de même. La compagnie de VTC permet ainsi à ses passagers de noter leur chauffeur… et vice-versa. "Le système de notation permet de s'assurer que passagers comme chauffeurs sont respectueux les uns des autres", expliquait Uber l'automne dernier.

Cela dit, aussi nuancé et précis soit l’algorithme de Tinder, ce qui fait la "désirabilité" d’une personne sur l’appli, c’est le vaste système de votes sur lequel elle est construite. A chaque fois qu’un utilisateur fait glisser un profil vers la droite, il dit "cette personne est plus désirable qu’une autre".