BFM Business

Qui était Jean-Marie Hullot, ce Français qui "parlait à l'oreille de Steve Jobs"?

Jean-Marie Hullot est mort discrètement le 17 juin à 65 ans. C'est à cet ingénieur discret que Steve a confié le projet de l'iPhone

Jean-Marie Hullot est mort discrètement le 17 juin à 65 ans. C'est à cet ingénieur discret que Steve a confié le projet de l'iPhone - Jean-Marie Hullot

Cet ingénieur est celui qui, dès 2001, a proposé à Steve Jobs de créer le téléphone mobile du futur, l'iPhone. Ce visionnaire est mort à 65 ans.

Jean-Marie Hullot est mort le 17 juin, sans faire grand bruit. Il avait 65 ans. Si en France il restera inconnu du grand public, aux Etats-Unis son nom est lié à l'iPhone. Et pour cause, c'est celui qui, dès 2001, souffle l'idée du smartphone à Steve Jobs dont il était l'un des hommes de confiance. Il faisait partie de la French garde rapprochée du patron d'Apple avec Bertrand Serlet qui a développé l'OS du Mac.

Jean-Marie Hullot était discret et c'est ce qui lui a valu la confiance du cofondateur d'Apple. Ce normalien qui a fait ses armes à l'IRCAM et à l'INRIA, dans les années 80, a rejoint Steve Jobs dans sa période la plus difficile lorsque le patron d'Apple se fait méchamment remercier en par John Sculley nommé président en 1983. Jobs crée Next et cherche des hommes passionnés. Il recrute alors Jean-Marie Hullot qui, avec Bertrand Serlet, pose les fondations de ce qu'est Apple aujourd'hui.

Il quitte Apple pour rester en France

Lorsque Steve Jobs reprend les commandes d'Apple en 1997. Hullot le convainc de travailler sur un téléphone mobile. Le patron d'Apple confie la tête d'une cellule secrète qui s'installe à Paris en 2001. Avec une équipe de 20 personnes, il imagine et développe un smartphone.

Le public le découvrira en 2003 lors d'une keynote historique durant laquelle Steve Jobs dévoile iChat AV, l'ancêtre de FaceTime. Le patron d'Apple se connecte avec lui depuis San Francisco et Jean-Marie Hullot apparaît avec en fond d'écran la Tour Eiffel. 

Dès 2003, le patron d'Apple insiste pour la cellule secrète s'installe dans la Silicon Valley afin de travailler avec les équipes de Cupertino. En 2005, il refuse d'aller vivre en Californie. Il préfère quitter Apple plutôt que la France et ne participera pas à la finalisation de l'iPhone qui est dévoilé en 2007.

Il se consacre alors à la photographie son autre passion. En 2011, il lance Fotopedia, un encyclopédie en ligne, puis crée la fondation Iris dont l'objectif est d'immortaliser en images les sites les plus beaux de la planètes. Sur son compte Twitter, qui ne compte que 921 abonnés, on peut encore voir ces images. Il fait sa dernière apparition public en 2017 lors de l'émission ORLM lors de laquelle il raconte l'épopée de l'iPhone et ses relations avec Steve Jobs. Jean-Marie Hullot restera l'un des pionniers méconnus des technologies qui sont aujourd'hui devenus des outils du quotidien. Dans un texte publié sur son site, l'Inria ne manque de qualificatif pour lui rendre hommage : "Mathématicien créatif, informaticien visionnaire, programmeur élégant, ingénieur rigoureux, technologiste hors-pair, esthète raffiné, Jean-Marie Hullot aura marqué son époque". En toute discrétion, faudrait-il ajouter.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco