BFM Business

Toyota relance l'iBot, un fauteuil roulant qui monte les escaliers

-

- - -

Toyota et Dean Kamen, inventeur du Segway, ont annoncé travailler à la création d'un fauteuil roulant utilisant les technologies issues du monde du célèbre gyropode.

Toyota, surtout connu du grand public pour ses voitures, n'en est pas à son coup d'essai en matière de gyropode. Le constructeur japonais avait en effet présenté en 2013 un concept de gyropode sur lequel il était possible de se déplacer en se tenant debout. Baptisé Winglet, celui-ci entrait en phase de test en mars dernier dans les rues de Tokyo.

Aujourd'hui, l'expérimentation semble aller plus loin et, surtout, s'adresser à d'autres utilisateurs. Selon le site Bloomberg, Toyota se serait associé avec Dean Kamen, connu pour être l'inventeur du Segway, dans le but de créer un fauteuil roulant utilisant les mêmes technologies. D'ailleurs, toujours selon Bloomberg, Toyota avait annoncé en novembre 2015 qu'il consacrerait 1 milliard de dollars sur les cinq prochaines années à l'intelligence artificielle et à la robotique.

Pour les handicapées et une population vieillissante

Ce nouveau duo, ayant acquis une expérience, ne part donc pas d'une feuille blanche, loin de là. En effet, Dean Kamen est également à l'origine de la création de iBOT, un impressionnant fauteuil électrique capable de rouler sur des terrains accidentés ou de monter des marches. C'est là toute la force de la technologie intégrée dans les Segway; la capacité d'offrir une excellente stabilité, que le sol soit plat, ou incliné.

La collaboration avec Toyota donnerait donc lieu à la commercialisation d'une nouvelle génération de iBot dont la commercialisation s'est arrêtée en 2009, car l'appareil était trop coûteux. L'occasion sans doute aussi de revoir le design en quelque chose de plus contemporain, sans tomber dans le look complètement futuriste et surtout très encombrant du fauteuil électrique i-Real, présenté par Toyota en 2009.

Ce futur fauteuil roulant semble donc faire partie des projets importants menés par l'institut de recherche dédié à la mobilité des personnes âgées mis en place par Toyota. Un institut d'ailleurs dirigé par Gill Pratt, ancien ingénieur robotique de l'armée américaine. Pour l'heure, aucune information n'est communiquée sur la puissance, sur l'autonomie ou encore sur le prix de ce fauteuil. Pour rappel, le premier iBOT était vendu environ 25 000 dollars...

a lire aussi :

Un ingénieur transforme un segway en un génial fauteuil roulant