BFM Tech

Swift Playgrounds: l'appli gratuite d'Apple pour apprendre à coder aux enfants est là

-

- - -

Apprendre la programmation en jouant: c'est la promesse de Swift Playgrounds, une application gratuite d'iOS 10 développée par Apple. Lequel compte bien séduire et attirer les codeurs en herbe vers sa plate-forme.

Synonyme d’iPhone 7, la sortie d’iOS 10 est aussi l’occasion pour Apple de rendre enfin disponible Swift Playgrounds, une application gratuite qui veut "rendre l’apprentissage de la programmation facile et ludique". Si Swift Playgrounds s’adresse à tous les débutants, ce sont les enfants qui sont la cible privilégiée de l’application qui ressemble, de prime abord, à un jeu vidéo.

Basé sur le code du vrai langage de programmation Swift inventé par Apple, Swift Playgrounds se présente sous la forme d’un jeu d’aventure où l’on contrôle un petit personnage appelé Byte (octet), un bonhomme patate qui évolue dans un univers cubique et coloré, dont on découvre les dessous par le biais d’une fenêtre (le terminal) qui montre une partie du code exécuté.

Par le biais d’exercices, les utilisateurs – les enfants donc, mais pas seulement – apprennent les rudiments de la programmation en découvrant en direct dans le monde de Byte ce qu’entraînent leurs modifications dans le terminal de commande. Outre son aspect visuel très léché, Swift Playgrounds a comme avantages d’être didactique et gratuit.

Conquérir les cœurs et les esprits

-
- © -

Le but d’Apple avec ce programme est double : tout à la fois renforcé son offre éducative, un secteur dans lequel la marque a toujours été présente. Mais aussi convertir des enfants dès le plus jeune âge à sa plateforme, à son langage. En effet, outre le fait que Swift soit un langage conçu par Apple, il ne fonctionne pour le moment que sous Mac OS et Linux et ne permet de développer que pour les plates-formes d’Apple – des outils Windows, Java et Android sont en cours de développement par une société tierce .

Si un enfant – ou un débutant – peut sans nul doute apprendre des fondamentaux qui lui seront utiles pour d’autres langages, il est certain qu’un individu qui aura été formé sous Swift Playground développera plus volontiers dans le futur sur la plateforme et/ou l’environnement avec lequel il a appris à programmer.

-
- © -

La démarche est encore moins désintéressée qu’on ne le pense quand on regarde la compétition : Google et Microsoft ont eux aussi leurs projets à destination des enfants/débutants – Go et Scratch Blocks pour le premier, Kodu Mars et une version javascript de Minecraft pour le second. C'est sans parler du projet code.org, largement sponsorisé par Facebook.

Les géants de l’informatique ont besoin de développeurs, et ils cherchent à les attirer (et convertir) dès le berceau. A l'heure où le code entre officiellement dans nos écoles, Swift Playgrounds peut donc servir d'accompagnement, même si cela implique de choisir son camp dans une bataille de géant.