BFM Tech

Demain, Google livrera vos courses avec des camions autonomes

-

- - -

Un brevet très récemment accordé à Google décrit un camion autonome capable de livrer vos colis à votre domicile, sans livreur.

Amazon veut embarquer des imprimantes 3D à l’arrière de ses camions de livraison pour « fabriquer » certains des objets commandés à la volée. Google a lui aussi des idées révolutionnaires pour les camions de livraison, mais elle se situe plutôt à l’avant du véhicule.

Autonome, donc sans conducteur…

A en croire un brevet accordé hier, 9 février 2016, au géant de Mountain View, ses équipes ont réfléchi à une « plate-forme de livraison autonome ». Il s’agit bien là d’un véhicule qui pourrait se déplacer sans conducteur. Le camion ou la camionnette est conçu pour parcourir le dernier kilomètre, celui qui sépare l’entrepôt de votre domicile.

Pour la partie déplacement autonome, Google appliquerait les solutions mises en place pour ses voitures sans conducteur. Le brevet parle de radar, de lidar, de caméras vidéo et autres capteurs qui lui permettraient de conduire sans mettre en danger les autres usagers de la route et les piétons. Une connexion à Internet serait également active en permanence pour transférer différentes données.

-
- © -

Autonome, donc sans livreur…

Mais, en l’occurrence, l’absence de chauffeur pose de nombreux problèmes et soulève beaucoup de questions. Des points éventuels d’achoppement auxquels les ingénieurs de Google ont déjà apporté des réponses.

Ainsi, pour s’assurer que la personne qui doit recevoir la livraison n’attende pas pour rien, une heure de passage pourrait être fixée et un SMS ainsi qu’un mail seraient envoyés quand le véhicule approcherait du lieu de livraison. En cas de retard, le véhicule établirait une nouvelle heure d’arrivée et vous l’indiquerait. Une fois à destination, un autre message pourrait être expédié pour prévenir la personne qu’elle peut réceptionner sa livraison.

Des solutions techniques pour sécuriser vos colis

De même, pour faciliter le chargement et sécuriser les biens pendant le trajet, les camions pourront transporter un ou plusieurs containers verrouillés. Des coffres-fort qui ne pourront être ouverts qu’avec un code, par exemple, ou si ce code est saisi par une personne qui porte un téléphone associé à un compte utilisateur.

Google décrit également une solution qui couplerait une balise GPS et l’utilisation d’un code. Ce dernier ne pourrait être actif et saisi que lorsque le camion arrive à destination, selon toute vraisemblance. Pour le cas où le paiement se ferait à la livraison, le container pourrait intégrer un terminal de paiement en mesure de lire une carte bancaire, ou être compatible avec des modes de paiements dématérialisés NFC.

Aussi futuriste que puisse être un camion autonome, le système que Google décrit dans son brevet semble bien plus facile à mettre en place et mieux adapté aux divers environnements du quotidien que les drones d’Amazon, qui nous promettent des livraisons venues du ciel… Mais dans les deux cas, une question reste en suspens : que se passe-t-il si vous n’êtes pas là ? Le camion ou le drone auront-ils l’idée de sonner chez votre voisin ?

Source :
Quartz