BFM Business

Sur Facebook, attention à l'arnaque aux faux bons d’achat Auchan

-

- - -

Une arnaque circulant sur le réseau social semble particulièrement efficace, incitant les internautes à partager leurs données personnelles avec des hackers.

Non, vous n’aurez pas droit à un ticket cadeau chez Auchan. Depuis quelques jours, une publication virale plutôt alléchante est relayée sur Facebook. Et pour cause, elle promet un coupon de cinquante euros, utilisable dans tous les magasins de l’enseigne jusqu’au 31 décembre. Seules conditions pour en profiter: partager la publication auprès de ses amis et renseigner ses données personnelles. Sauf qu’il s’agit d’une arnaque, déjà éprouvée à plusieurs reprises.

Déjà derrière une arnaque Lidl?

Comme le signale le compte Twitter Cybermalveillance, mis en place par le gouvernement, l’opération frauduleuse a pour but de dérober les identifiants et mots de passe Facebook des victimes, en leur demandant de remplir un faux questionnaire de satisfaction. De son côté, Auchan rappelle que ces démarches ne sont en aucun cas liées à l’enseigne de grande distribution et incite ses clients à la plus grande prudence.

Pour tromper les internautes, les escrocs ont enregistré plusieurs noms de domaine débutant pour certains par le nom de la marque. D’après nos recherches, les enregistrements de ces sites Web ont été réalisés au cours du mois de novembre par des internautes domiciliés à Amsterdam, aux Pays-Bas.

Plusieurs d’entre eux ont été émis par des escrocs ayant utilisé des noms de domaine analogues au cours de l’été 2019, cette fois au nom de Lidl. Une période durant laquelle de faux bons d’achat associés à l’enseigne allemande avaient justement été partagés sur Facebook.

Utilisé par des internautes de tous âges, parfois peu renseignés sur les risques de cybersécurité, Facebook est souvent privilégié par des arnaqueurs. Le réseau social abrite régulièrement de fausses annonces - y compris sponsorisées, par exemple pour de faux iPhone ou Thermomix.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech