BFM Immo

Halte à l’éclairage intensif pour les commerces, bureaux et bâtiments publics

Les Champs-Elysées, une des exceptions à la loi

Les Champs-Elysées, une des exceptions à la loi - Wikimédia Commons

La nouvelle réglementation* limitant l’éclairage la nuit des commerces, bureaux et bâtiments publics entre en vigueur ce lundi 1er juillet.

A compter de ce jour, l’éclairage est interdit entre une heure et sept heures du matin, sous peine de sanctions financières : une amende de 750 euros peut être adressée pour les contrevenants.

L’objectif annoncé par la ministre de l’Écologie, Delphine Batho, est de « limiter les nuisances lumineuses et les consommations d’énergie » et ainsi permettre d’économiser 2TWh par an, soit l’équivalent de la consommation électrique annuelle d'environ 750 000 ménages.

Le texte autorise néanmoins les préfets à délivrer des autorisations spéciales la veille des jours fériés, à Noël et dans les zones touristiques comme par exemple les Champs-Élysées ou encore des communes comme Nice ou Marseille.

*Arrêté du 25 janvier 2013 relatif à l'éclairage nocturne des bâtiments non résidentiels afin de limiter les nuisances lumineuses et les consommations d'énergie

S. L.