BFM Immo

Nantes, marché immobilier le plus sain de France !

Nantes, ville où le marché est le plus "sain" selon MeilleursAgents

Nantes, ville où le marché est le plus "sain" selon MeilleursAgents - dr

Le réseau MeilleursAgents a passé au crible l'immobilier dans les 10 premières villes de l'Hexagone. Et le chef-lieu de la Loire-Atlantique remporte la palme en matière de fluidité, d'équilibre entre offre et demande, et d'accessibilité...

2015 devrait encore être une année de « baisse modérée », selon MeilleurAgents, dans la continuité de 2014. Selon les prévisions du réseau, compter des replis de 0 à 3 % à Paris, Lyon, Bordeaux et Nantes. Un mouvement qui pourrait être plus accentué à Marseille, Nice, Toulouse, Lille ou Montpellier, où les prix pourraient perdre jusqu'à 5 %. Mais tout acheteur désireux d'investir dans l'une de ses villes doit aussi prendre en considération d'autres facteurs, que le réseau livre dans son « Carnet de santé de l'immobilier » : les délais de vente, la tension entre l'offre et la demande, et le pouvoir d'achat immobilier des ménages.

Nice en bas du classement

En fonction de ces critères, c'est Nantes qui remporte la palme de marché le plus sain. Compter 82 jours pour vendre son bien - dans la moyenne -, une offre et une demande équilibrées, et une majorité de ménages (54 %) en mesure d'acheter dans la capitale de la Loire-Atlantique.

A l'inverse, Nice est lanterne rouge du classement, avec 4 mois en moyenne de délais de transaction, moins d'un tiers des ménages (31 %) ayant la capacité d'acheter, et donc un fort déficit de demande. Marseille est quant à elle la ville la plus accessible - 56 % des ménages pouvant acheter un appartement de 60 mètres carrés. Contrairement à Paris, où seuls 20 % sont en mesure de le faire, mais où les délais de vente (58 jours) sont les plus courts de France. A noter, enfin, qu'aucun marché à l'heure actuelle ne laisse voir un équilibre acheteurs/vendeurs.

Les 10 principaux marchés français, du plus au moins sain

  • 1-Nantes : 82 jours - déficit d'acheteurs - 54 % des ménages en mesure d'acheter
  • 2-Strasbourg : 80 jours - déficit d'acheteurs - 51 % des ménages en mesure d'acheter
  • 3-Lyon : 87 jours - déficit d'acheteurs - 46 % des ménages en mesure d'acheter
  • 4-Toulouse : 88 jours - déficit d'acheteurs - 48 % des ménages en mesure d'acheter
  • 5-Bordeaux : 67 jours - déficit d'acheteurs - 43 % des ménages en mesure d'acheter
  • 6-Paris : 58 jours - déficit d'acheteurs - 20 % des ménages en mesure d'acheter
  • 7-Lille : 75 jours – fort déficit d'acheteurs - 40 % des ménages en mesure d'acheter
  • 8-Marseille : 129 jours - fort déficit d'acheteurs - 56 % des ménages en mesure d'acheter
  • 9-Montpellier : 99 jours - fort déficit d'acheteurs - 45 % des ménages en mesure d'acheter
  • 10-Nice : 120 jours - fort déficit d'acheteurs - 31 % des ménages en mesure d'acheter
André Figeard