BFM Immo

Les ventes de micro-logements en plein boom à Paris

BFM Immo
Quelque 501 logements de très petite taille se sont vendus dans la capitale en 2011, selon la fédération des notaires d’Ile-de-France citée par Le Parisien.

Un « paradoxe », dans la mesure où ceux-ci, d’une surface inférieure à 9 m², sont impropres à constituer une résidence principale. Et pourtant, certains y logent leurs enfants ou encore leur personnel de maison, ou en font un petit pied-à-terre durant leur séjour à Paris. Tandis que d’autres s’en servent comme domiciliation afin de contourner la carte scolaire et pouvoir « placer » leurs enfants dans des établissements de renom.

En moyenne d'une surface de 7,3 m², ces biens de parfois 6, voire 5 m², se négocient également très chers : « Leur prix dépasse aujourd’hui les 62 000 euros. C’est 40 % plus cher qu’il y a cinq ans », conclut le quotidien.

L. M.