BFM Immo

Dans les stations balnéaires, c'est en Bretagne que les prix immobiliers augmentent le plus

Vue de la Trinité-sur-Mer

Vue de la Trinité-sur-Mer - Myrabella - Wikipédia

MeilleursAgents a publié son étude annuelle sur les prix de l'immobilier le long des plages française. En Bretagne, ils ont progressé de 7,2%.

La Bretagne tire son épingle du jeu. MeilleursAgents a publié son étude annuelle sur les prix de l'immobilier dans les stations balnéaires et pour la deuxième année consécutive, le littoral breton est celui où les prix ont le plus progressé. Ils ont augmenté de 7,2% en un an et de 13,5% en deux ans. Pour autant, les côtes bretonnes restent le littoral le plus abordable, avec une moyenne de 2.996 euros par mètre carré.

>> Estimez le prix de votre bien immobilier avec notre simulateur gratuit

Avec un prix moyen de 5.179€/m², la Trinité-sur-Mer est la station balnéaire la plus chère de la région devant Carnac (4.605€ /m²) et Dinard (4.580€/m²). Barbara Castillo-Rico, responsable des études économiques chez MeilleursAgents, note que "la pandémie a joué un rôle clé dans la demande croissante de résidences secondaires. (…) L’engouement pour ces régions s’explique par des prix abordables, bien en dessous des tarifs pratiqués sur la côte atlantique ou en PACA, mais aussi par leur accessibilité depuis les grandes villes que ce soit en TGV ou en voiture".

Avec un boom des résidences secondaires, plébiscitées notamment par les Parisiens, la Manche a connu cette année une forte accélération de ses prix : +5,9%, avec un prix moyen de 3.110€/m². Les deux stations balnéaires les plus coûteuses sont Le Touquet-Paris-Plage (6.544€/m²) et Deauville (5.534€/m²). Trouville-sur-Mer (4.499€/m²) vient compléter le top 3.

Les prix sont les plus élevés sur la Côte d'Azur

La Côte d’Azur est une nouvelle fois la région où les prix sont les plus élevés: 5.121€/m² en moyenne, mais avec une progression des prix la plus faible des littoraux (+3,1%). Saint-Jean-Cap-Ferrat conserve ainsi la tête du classement de la région avec un prix moyen de 14.058€/m². Ramatuelle (12.760€ / m²) et Saint-Tropez (12.286€/m²) viennent compléter le podium. Bien qu’onéreuses, les stations balnéaires de la région ne sont pas toutes inaccessibles. Saintes-Maries-de-la-Mer (4.005€/m²), Cogolin (3.977€/m²) et Saint-Mandrier-sur-Mer (3.892€/m²) sont les stations les moins chères du littoral et proposent des prix inférieurs à ceux de certains biens bretons ou normands.

Avec un prix moyen de 4.372€/m², les biens immobiliers situés sur le littoral atlantique sont aujourd’hui les plus onéreux après ceux de la région PACA. Lège-Cap-Ferret garde la tête du classement avec une moyenne de 9.539€/m². Guéthary (7.484€/m²) et Le Bois-Plage-en-Ré (7.248€/m²) viennent compléter le top 3. Et enfin, avec un prix moyen de 4.493€/m², Palavas-les-Flots reste la station balnéaire la plus chère du littoral languedocien devant Collioure (4.198€/m²) et La Grande-Motte (4.117€/m²).

Diane Lacaze