BFM Immo
Immobilier Neuf

Immobilier : Chute des ventes et hausse des prix dans le neuf

Sur l'année, les ventes de logements neufs devraient baisse de 17 %

Sur l'année, les ventes de logements neufs devraient baisse de 17 % - dr

Des chiffres dévoilés mardi matin font état d’une chute d’un quart des ventes de logements neufs en France au deuxième trimestre 2011. Le secteur pâtit d’une conjonction de facteurs négatifs, et la tendance à la baisse devrait s’installer d’ici la fin de l’année.

La baisse des ventes de logements neufs s’accélère. Selon les chiffres dévoilés mardi matin par le ministère du Développement durable, 23 183 maisons et appartements neufs ont trouvé preneur au deuxième trimestre 2011, soit 22,6 % de moins qu’à la même période de l’année dernière. Ce repli est le deuxième consécutif, après la baisse d’environ 17 % observée au premier trimestre.

Scellier et PTZ+

Certes, le secteur pâtit de la comparaison avec une année 2010 particulièrement faste, quand il bénéficiait à plein du succès du dispositif Scellier. Mais cet argument, à lui seul, ne saurait expliquer l’ampleur de la baisse observée. Interrogé par l’AFP, l’économiste Michel Mouillart, spécialiste du logement, identifie deux « causes principales » à ce repli : « la baisse de 25 % en 2010 à 22 % en 2011 du taux de réduction d'impôt du Scellier pour les investisseurs », et « la déception enregistrée par les promoteurs concernant le prêt à taux zéro [PTZ+, mis en place le 1er janvier 2011, NDLR], qui a plus favorisé les achats dans l'ancien ».

Hausse des prix…

Autre élément à prendre en compte, la hausse des prix, dont le ministère nous apprend ce matin qu’elle s’est encore accélérée au deuxième trimestre. A 3 820 euros en moyenne, le prix du mètre carré des appartements s’affiche en hausse de 7,7 % sur un an, après un gain de 6,8 % au premier trimestre. La hausse est plus particulièrement marquée pour les appartements de trois pièces (+8,1 %, 3 660 euros/m²) et plus (+10,1 %, 3 885 euros/m²), beaucoup moins pour les studios (+2,8 %, 4 642 euros/m²). Sur le segment des maisons, le prix de vente par lot s’est apprécié de 1,8 % en moyenne sur un an, à 249,4 euros.

…et des stocks

L’encours de logements neufs à la vente, qui chutait régulièrement depuis plusieurs mois, est reparti de l’avant au deuxième trimestre. Près de 68 150 logements sont actuellement sur le marché, soit 1,5 % de plus. A noter que cette hausse ne concerne que le secteur des appartements, dont l’encours a progressé de 2,8 % à la période considérée (59 154 unités), tandis que le stock de maisons a reculé de 6,3 % (8 993).

Sur l’ensemble de l’année, Michel Mouillart anticipe un total de 95 000 ventes de logements neufs, soit 17 % de moins qu’en 2010, et loin du record de 2007, quand les promoteurs avaient écoulé pas moins de 127 000 logements.

Emmanuel Salbayre