BFM Immo

Le rêve de Depardieu en Russie : "Une belle maison en bois"

Gérard Depardieu en 2010

Gérard Depardieu en 2010 - Siebbi - Wikimedia Commons

Gérard Depardieu veut faire construire une « grande et belle maison en bois » à proximité de Moscou, révèle l’AFP.

« Tout ce qu'il me faut pour mon bonheur, c'est une maison avec un étang », déclarait il y a quelques jours Gérard Depardieu. Exaucé !

Après avoir annoncé fin 2012 l’achat d’une maison à Néchin, en Belgique, et après avoir vendu son luxueux hôtel particulier de Saint-Germain-des-Prés, l’acteur, à qui Vladimir Poutine a offert récemment la nationalité russe, aurait choisi les abords de Moscou pour y installer sa tranquille demeure, rapporte l’agence de presse.

Dans une maison qui promet d’être « grande, belle et obligatoirement en bois », a indiqué Nikolaï Borodatchev, directeur des archives cinématographiques russes Gosfilmofond et ami de Gérard Depardieu, au quotidien Komsomolskaïa Pravda .

Nature, étang et canards sauvages

Celui-ci ne perd pas de temps. Les travaux doivent débuter « cet été, dans la localité de Belye Stolby, à 30 km au sud de Moscou ». Une zone dans laquelle l’acteur de 64 ans a auparavant acheté un terrain de 1 700 m², indique M. Borodatchev cité par l’agence de presse. C’est le caractère bucolique du coin qui lui aurait plu : « Lorsqu’il a vu notre nature, les bouleaux, l'étang avec canards sauvages et ragondins, et où l’on peut pêcher, il a décidé de s’y installer », raconte le responsable.

Des prix abordables !

Autre avantage des lieux, les prix des terrains sont abordables comparés aux autres banlieues de la capitale russe : « de 4 000 à 6 000 euros l’are », précise l’AFP.

Gérard Depardieu s’était déjà vu offrir par les autorités de Mordovie un appartement ou un terrain pour construire une maison, et un poste de ministre de la Culture par les autorités de cette république sur la Volga, située à 600 kilomètres de Moscou. C’est par ailleurs dans sa capitale, Saransk, que séjourne l’une des activistes des Pussy Riot, dans une « colonie ».

Pour estimer votre bien en quelques secondes : cliquez ici.

André Figeard