BFM Immo

L’immobilier au cœur de l’escroquerie Belmondo

Jean-Paul Belmondo auarit été victime d'une escroquerie par sa compagne Barbara

Jean-Paul Belmondo auarit été victime d'une escroquerie par sa compagne Barbara - dr

La justice française s'intéresse à certains biens immobiliers censés appartenir à Jean-Paul Belmond. Il se pourrait en effet que sa compagne, Barbara Gandolfi, et l'ex compagnon de cette dernière, Frédéric Vanderwilt, soient accusés d’abus de faiblesse et escroquerie.

Après la police belge, qui s'est intérressé le mois dernier à un extrait d’écoute téléphonique sous-entendant nettement un complot visant à profiter de Jean-Paul Belmondo, c’est au tour des autorités françaises de se pencher sur l’affaire. Cet enregistrement, rappelle Le Parisien, met en scène Barbara Gandolfi, la compagne du comédien depuis deux ans, et Frédéric Vanderwilt, l’ex mari de cette dernière : « Si on avait plusieurs Belmondo à 200 000 euros, ce serait bien ». Allusion faite à un prêt que Jean-Paul Belmondo aurait accordé à Barbara.

Des biens immobiliers dans le collimateur de la police française

Si la justice française ouvre une enquête, elle pourrait s’intéresser à un appartement de Beausoleil, dans les Alpes-Maritimes, près de Monaco, qui appartiendrait à un Anglais mais serait, d’après le quotidien, régulièrement occupé par Barbara et son amie Sara, dite Julie, une escort-girl.

Dans la ligne de mire des enquêteurs figurerait également la célèbre villa d’Ostende, sur la côte belge, où séjourne souvent Jean-Paul Belmondo. Cette maison de près de 2 000 mètres carrés aurait fait l’objet de multiples transactions plutôt louches. Censée appartenir au couple Vanderwilt, la bâtisse aurait été achetée le 17 mai dernier par l’acteur français à un couple d’anonymes flamands. Etrange : la propriété serait encore en vente sur le site internet de l’agence. En outre, une source belge citée par Le Parisien révèlerait que cette même villa serait louée par ailleurs à une société de droit luxembourgeois portant le prénom de l’une des filles du couple Vanderwilt, «Tess ».

Lorna Oumow