BFM Immo

Appartement à louer : 150 000$ le mois !

L'intérieur, un brin chargé, mais d'une exceptionnelle authenticité

L'intérieur, un brin chargé, mais d'une exceptionnelle authenticité - Brown Harris Stevens

Le manoir Woolworth, à New York est digne de figurer dans le livre des records : pour y vivre, il faut compter un loyer de 120 000 euros par mois ! Vous avez dit « encadrement des loyers » ?

La demeure de prestige du 4 East, sur la 80ème rue, risque fort de déformer les prix de l'immobilier dans l’Upper East Side, pourtant déjà élevés. Il s'agit ni plus ni moins de « la plus chère maison de ville en location », commente le New York Daily News. Il en coûte en effet quelque 150 000 dollars pour occuper ce meublé un peu particulier.

Le magnat Frank Woolworth, père de l’enseigne Foot Locker et constructeur d’un célèbre building à son nom a fait construire l'incroyable propriété en 1916 pour la cadette de ses trois filles. Mais que l'on se rassure, chacune des deux autres a également eu droit à une maison grand luxe !

Près d'un siècle plus tard, les propriétaires actuels, plutôt que de vendre leur bien - à un prix qu’on n’ose imaginer - ont préféré le louer. Mais pas sans gage de sécurité : les futurs occupants auront l'obligation d'y rester au minimum deux ans, relate le New York Observer.

Un loyer pas anormal !

La somme peut paraître exorbitante, mais au vu des prestations du bien, elle n’est pas exagérée, estime Paula Del Nunzio, agent immobilier chez Brown Harris Stevens, spécialiste de l’immobilier haut de gamme. Avec près de 2 000 mètres carrés de surface habitable, sa salle à manger de 150 places, son solarium, sa master suite avec deux salles de bain, ce manoir est presque donné à ce prix là, commente-t-elle au New York Observer. La professionnelle se souvient en effet d'une précédente location de 80 000 dollars par mois, pour « seulement » 644 m² !

Mais le principal attrait de cette demeure, c’est avant tout son intérieur, estime la professionnelle. S'il peut sembler chargé, c'est néanmoins « un miracle que cette maison ait gardé intacts tous ses détails d’origine », explique-t-elle au quotidien. « Les propriétaires (les) ont non seulement restaurés, mais également rénové le manoir avec toutes les fonctionnalités modernes », conclut Mme Del Nunzio.

On l'aura compris, en somme rien d'exceptionnel dans le fait qu'une telle maison se loue à ce prix là...

Léo Monégier