BFM Immo

Les notaires très affectés par la crise immobilière

Une profession menacée par la crise immobilière

Une profession menacée par la crise immobilière - dr

Alors que la moitié de son activité est liée à l’immobilier, le notariat est rudement touché par la crise du secteur.

Le nombre d’actes authentiques établis dans les études a chuté de 4,1 millions en 2007 à 3,6 millions l’an dernier, rapportent Les Echos jeudi matin. Cette baisse a directement influé sur le chiffre d’affaires de la profession, qui est passée de 6,5 milliards d’euros en 2007 à 5,5 milliards d’euros en 2008. « Si l’on enregistre un recul de 15 % du chiffre d’affaires, cela correspond à un effondrement de 30 %, voire 50 % ou 60 % de la rentabilité des entreprises », explique Benoît Renaud, premier vice-président du Conseil supérieur du notariat, cité par le quotidien.

Plus de notaires, moins de salariés…

Paradoxe : le nombre de notaires progresse, mais celui des salariés recule… On comptait 9 050 notaires début 2009, contre 8 681 un an plus tôt, précisent Les Echos. Mais la crise immobilière qui a affecté la profession a contraint les études à des restrictions budgétaires en matière de sécurité, d’informatique, mais aussi de salariés, avec une baisse de 10 % pour la même période.

Lorna Oumow