BFM Immo

Des locataires priés d'acheter ou de vider les lieux

BFM Immo
113 locataires d’immeubles à Saint-Mandé et à Charenton, en majorité très âgés, n’ont d’autre alternative que d’acheter les appartements qu’ils occupent ou de quitter les lieux. Une filiale de la BNP PariBas, propriétaire des immeubles, est chargée de leur vente à la découpe et impose cette condition aux occupants.

Si la pratique est légale, la pilule a du mal à passer. Selon Le Parisien, les occupants sont souvent très âgés et ne disposent pas des moyens nécessaires pour financer l’opération. En effet, les immeubles sont situés dans des rues où le mètre carré est estimé par le quotidien à 7 500 euros. Selon l’indice de prix des Notaires, Saint-Mandé atteint 7 340 euros/m² en moyenne contre 6 470 euros à Charenton.

Les locataires se sont constitués en deux associations (Alouette Pouchard à Saint-Mandé et Chanzy-Paris à Charenton) pour contester cette vente jugée choquante. A suivre...

B. L.