BFM Immo
Crédit

Il faut désormais plus de 20% d'apport pour acheter un bien immobilier, un record

L'apport personnel des acheteurs est de plus en plus important.

L'apport personnel des acheteurs est de plus en plus important. - Skitterphoto / Pixabay

Au premier semestre 2022, l'apport personnel moyen était de 55.519 euros en moyenne. Un montant jamais égalé, selon Century 21.

C'est un nouveau record dans l'immobilier. Il ne concerne ni les taux ni les prix, mais l'apport personnel. Nous vous l'annoncions début avril, le montant des apports exigés par les banques a explosé en un an. Dans sa dernière étude, Century 21 confirme cette tendance. Au premier semestre 2022, l'apport personnel nécessaire pour financer une acquisition moyenne était de 55.519 euros, soit 21% du montant du prix du bien (hors frais de notaire)*. Pour rappel, l'apport personnel nécessaire était de 32.153 euros, soit 13% du prix de vente, au deuxième semestre 2021 et de 24.872 euros (soit 10%) au premier semestre 2021. En 2016 et 2017, il n'y avait pas besoin d'apport personnel pour acheter un bien moyen avec un crédit sur 20 ans et une mensualité de 1.000 euros.

Il faut dire qu'avec la flambée des prix, "les montants moyens d’acquisition atteignent des sommets: 290.654€ pour une maison, 240.961€ pour un appartement. Les Français ont préféré augmenter leur quotité de financement par emprunt ainsi que leur apport personnel", explique Century 21 dans son étude.

>> Crédit immobilier : simuler le rachat de vos emprunts

La part des plus de 50 ans progresse

Sans surprise, parmi les acquéreurs, seuls les plus de 50 ans voient leur part progresser. Ce sont généralement des secundo-accédants qui bénéficient d’un apport personnel plus important, constitué par la plus-value réalisée par la vente de leur précédent logement. Ils sont à l’origine de 34,8% des transactions désormais. La progression la plus importante est observée chez les plus de 60 ans dont la part parmi les acquéreurs grimpe de +9,5% pour atteindre un niveau jamais observé jusque-là (19,6% des transactions). Les moins de 40 ans ne représentent plus que 44,7% des ventes.

63,4% des transactions (+1 point sur un an) sont dédiées à l’achat d’une résidence principale, 29,8% des acquisitions sont consacrées à l’investissement locatif (-0,7 point sur un an), et les achats au titre de résidence secondaire, qui avaient augmenté il y a un an, avec les confinements et "l’appel de la chlorophylle", sont en retrait de 0,4 point pour représenter 6,9% des transactions.

*Calcul réalisé à partir du prix moyen d'une acquisition en France au sein du réseau Century 21, soit 261.378 euros au premier semestre 2022. Le montant du crédit est calculé avec une mensualité de 1.000 € sur 20 ans, soit ici 205.859 euros.

https://twitter.com/DianeLacaze Diane Lacaze Journaliste BFM Éco