BFM Immo

Bouygues restructure le stade Vélodrome

Perspective Vélodrome

Perspective Vélodrome - MIR

C'est officiel ! Bouygues se chargera de la reconfiguration du stade Vélodrome de Marseille. Le conseil municipal de la Ville, réuni lundi, a confirmé sa confiance au groupement constitué par GFC Construction et Exprimm, deux filiales de Bouygues Construction.

Un contrat de partenariat public-privé devrait être signé au mois d'octobre. Les travaux seront réalisés par GFC Construction. Ils démarreront au deuxième trimestre 2011, pour une livraison prévue en juin 2014. D'un montant d'un peu plus de 200 millions d'euros, ils concernent deux ouvrages différents : la reconfiguration du stade vélodrome actuel, qui pourra à terme accueillir 67 000 personnes ; la restructuration et l'extension du stade de rugby voisin (stade Delort), avec la création d’une tribune de 5 000 places assises et couvertes. « L'équipement répondra aux règlementations en vigueur pour des rencontres de niveau national et international », précise Bouygues dans un communiqué.

100 000 m² de bureaux et des logements

Le contrat de partenariat prévoit également le développement d'un programme immobilier d'accompagnement de 100 000 mètres carrés qui comprendra un ensemble de bureaux, un centre commercial, un hôtel et des logements.

La société Arema, créée pour ce projet, assurera l'exploitation des évènements (hors matches) pendant toute la durée du contrat de partenariat. Dirigée par un représentant de GFC Construction, elle aura pour actionnaires la Caisse des Dépôts, la Caisse d’Epargne Provence-Alpes-Corse, le FIDEPPP, le fonds Infravia, GFC Construction et Exprimm. Cette dernière assurera quant à elle la maintenance de l'ouvrage et le gros entretien et renouvellement (GER) pendant 31 ans.

Le stade Vélodrome de Marseille est le premier des huit stades à rénover dans le cadre de l'Euro 2016 à avoir été attribué.

François Alexandre