BFM Business

L'e-commerce français ne profite pas de la crise du coronavirus, au contraire

Selon une étude de la Fevad, 75% des sites ont vu leur chiffre d'affaires chuter depuis le confinement et 40% estiment qu'ils ne pourront pas résister économiquement plus de trois mois.

Sur le même sujet