BFM Business

Domiciliation fiscale des grands patrons : la France "n'est pas un enfer fiscal" tempère Van Huffel

Le texte présenté dans le cadre du budget 2020 oblige les dirigeants d'entreprises de plus de 250 millions d'euros de chiffres d'affaires à établir leur résidence fiscale en France.

Sur le même sujet