BFM Patrimoine

Les retraités un peu moins mis à contribution pour réduire le trou de la sécu

2,5 millions des retraités les plus modestes seraient épargnés

2,5 millions des retraités les plus modestes seraient épargnés - -

Un amendement socialiste vient modifier de fait le Projet de loi de financement pour la sécurité sociale, mardi 16 octobre. Ce projet prélève 300 millions d'euros à partir des revenus des retraités mais permet désormais aux 2,5 millions de retraités les plus modestes d'échapper à de nouvelles impositions.

Comment réduire le déficit de la Sécurité sociale ? Le fameux "trou" devrait atteindre 14,7 milliards cette année.Les députés examinent depuis mardi 16 octobre le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PFLSS).

Leur solution : mettre les retraités à contribution ... mais jusqu'à un certain point !

La Cour des comptes avait fait en septembre plusieurs propositions choc pour réduire le déficit de la sécurité social. Elle proposait de supprimer l'abattement de 10% dont bénéficient les retraités pour le calcul de leur impôt sur le revenu. Elle comptait également mettre fin au taux réduit de CSG (contribution sociale généralisée) dont bénéficient les pensions.

Deux pistes finalement écartées par Jean-Marc Ayrault car jugées trop dangereuses politiquement.

300 millions d'euros de recettes

Les députés ont donc opté hier en commission pour un dispositif plus mesuré : un prélèvement de 0,3% à partir d’avril 2013 sur les revenus des retraités.

Ce taux est plus élevé que prévu, mais il ne concerne finalement que sept millions et demi de retraités imposables. Les plus modestes, c’est-à-dire 2,3 millions de personnes, en seraient finalement exemptés.

Le gouvernement pourrait ainsi récupérer 300 Millions d’euros de recettes supplémentaires.

Delphine Liou