BFM Patrimoine

Ymagis: hausse de la rentabilité opérationnelle attendue.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Ymagis a fait état ce mardi soir d'un chiffre d'affaires de 31,9 millions d'euros au premier trimestre, en croissance de 77,2% en glissement annuel, mais en baisse de 19,4% en données pro forma. Le groupe a rappelé dans son c

(CercleFinance.com) - Ymagis a fait état ce mardi soir d'un chiffre d'affaires de 31,9 millions d'euros au premier trimestre, en croissance de 77,2% en glissement annuel, mais en baisse de 19,4% en données pro forma. Le groupe a rappelé dans son communiqué que l'année 2014 a été marquée par le rapprochement avec le groupe belge dcinex, qui est intégré dans les comptes consolidés à partir du 1er octobre dernier.

D'une façon générale, l'activité sur la période a été pénalisée par un effet de base défavorable, avec un premier trimestre 2014 intégrant la vente de matériels à des société de leasing dans le cadre de contrats VPF signés avec des exploitants en Espagne et en Allemagne pour un montant de 7,2 millions d'euros. Hors cet élément, le recul du chiffre d'affaires est ramené à 2%.

Le pôle 'VPF', qui représente 56,3% des revenus globaux, a vu ses ventes grimper de 8,6% en données pro forma à 18 millions d'euros.
Le chiffre d'affaires du segment 'Exhibitor Services' a en revanche chuté de 47,4% à 10,7 millions d'euros.

Enfin, les ventes provenant de la branche 'Content Services' ont augmenté de 19,9% à 3,3 millions d'euros.

Comme attendu, le début de l'exercice 2015 s'inscrit dans un contexte de fin de cycle de la transition numérique en Europe. Les axes de croissance identifiés par Ymagis devraient néanmoins générer de nouveaux revenus additionnels dès cette année afin de compenser la diminution de l'activité de la division 'Exhibitor Services'. Par ailleurs, le groupe anticipe dès cette année l'amorçage du cycle de remplacement par les exploitants de leur matériel de projection numérique de première génération. Ce marché de remplacement ne devrait être réellement contributif qu'à compter de 2016.

Les efforts de rationalisation de l'activité 'Acheminement' entrepris depuis le début de l'année devraient en outre permettre l'amélioration de la rentabilité du pôle 'Content Services' et les nombreuses synergies générées par le rapprochement avec dcinex contribueront à la rentabilité opérationnelle du groupe, attendue en amélioration par rapport au premier semestre 2014.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance