BFM Patrimoine

Wall Street: trop d'incertitudes à la mi-journée.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les places américaines ont ouvert sur une note incertaine lundi, dans l'attente de nouvelles indications concernant la politique monétaire de la Réserve fédérale. A l'approche de la mi-journée, le Dow Jones recule de 0,1%

(CercleFinance.com) - Les places américaines ont ouvert sur une note incertaine lundi, dans l'attente de nouvelles indications concernant la politique monétaire de la Réserve fédérale.

A l'approche de la mi-journée, le Dow Jones recule de 0,1% à 15.069,8 points, tandis que le Nasdaq Composite gagne 0,5% à 3619,4 points.

Les marchés américains ont enregistré la semaine dernière leur première performance hebdomadaire négative depuis le mois de juin, dans un contexte d'incertitude autour de l'évolution de la politique monétaire de la Fed.

La semaine qui s'ouvre aujourd'hui permettra d'en savoir plus sur la volonté de la Réserve fédérale d'interrompre son plan d'assouplissement quantitatif, le 'QE', avec la tenue du symposium de Jakson Hole.

Le séminaire, qui réunit les principaux banquiers centraux de la planète, devrait ouvrir d'ici à la fin de la semaine.

D'ici là, l'attention des investisseurs devrait se porter sur les 'minutes' de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed, au cours de laquelle la banque centrale a forcément débattu de l'opportunité de poursuivre son cycle d'assouplissement monétaire.

'Avec un peu de chance, le compte-rendu du FOMC et la réunion des banquiers centraux à la conférence de Jackson Hole cette semaine nous donneront plus d'indications quant à la probabilité que la Fed commence à réduire ses achats d'actifs en septembre', indique-t-on chez SG.

En l'absence d'indicateurs économiques, les investisseurs ne peuvent pas vraiment se tourner vers l'actualité des entreprises, peu fournie en cette période creuse du mois d'août.

L'action Intel se met néanmoins en évidence (+3,2%) et signe la plus forte progression de l'indice Dow Jones, porté par une recommandation favorable de Piper Jaffray et un article flatteur dans l'hebdomadaire financier Barron's.

La baisse la plus marquée vient du compartiment financier, pénalisé par les incertitudes entourant l'évolution de la politique monétaire de la Fed. JPMorgan cède 2% et Bank of America abandonne 1,1%.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance