BFM Patrimoine

Wall Street: hésitations après des indicateurs contrastés.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les marchés d'actions américains hésitent mercredi à la veille du long pont de Thanksgiving, après une série d'indicateurs économiques mitigés. En toute fin de matinée, le Dow Jones reste stable, autour de 17.809,8 poin

(CercleFinance.com) - Les marchés d'actions américains hésitent mercredi à la veille du long pont de Thanksgiving, après une série d'indicateurs économiques mitigés.

En toute fin de matinée, le Dow Jones reste stable, autour de 17.809,8 points, tandis que le Nasdaq renoue avec ses records en s'adjugeant 0,3% à 4772,3 points.

La plupart des indicateurs parus aujourd'hui se sont révélés plutôt contrastés.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont fait un bond de 21.000 à 313.000 la semaine passée, ce qui est totalement inattendu en pleine période de recrutement dans les centres commerciaux pour Thanksgiving.

Il s'avère par ailleurs difficile de se faire une idée de la tendance du secteur immobilier, avec des ventes de logements neufs qui ont progressé de 0,7% à 458.000 unités en octobre.

Parallèlement, les promesses d'achats au cours du même mois se sont contractées de 1,1%.

Plus négatif encore, le PMI de Chicago (activité industrielle) est corrigé de 66,2 vers 60,8 en novembre.

Enfin, les commandes de biens durables progressent de 0,4%, mais affichent un recul de 0,9% hors aviation (commandes du Pentagone).

Il ressort de tous ces chiffres un sentiment de 'verre à moitié plein' que Wall Street semble apprécier dans la mesure où il plaide pour un maintien des taux zéro par la Fed.

Wall Street fonde par ailleurs de gros espoirs sur un pic de consommation vendredi pour la journée de 'Black Friday'.

L'actualité est plutôt calme sur le front des valeurs.

HP prend cependant pas loin de 4% bien que le groupe informatique ait annoncé une baisse de ses profits sur son quatrième trimestre fiscal et déclaré prévoir pour le trimestre en cours un BPA de 89 à 93 cents, contre 93 cents pour le consensus.

Deere, cède en revanche plus de 1% après avoir vu son bénéfice net chuter sur son dernier trimestre 2013-2014, dans le sillage de ventes en berne en particulier pour ces machines agricoles, ce qui a amené le groupe à établir des objectifs ternes pour 2014-2015.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance