BFM Patrimoine

Voici les 10 milliardaires qui se sont le plus enrichis en 2015

Quand le patrimoines des 400 milliardaires les plus riches du monde a décru, certains ont vu leur fortune grandir.

Quand le patrimoines des 400 milliardaires les plus riches du monde a décru, certains ont vu leur fortune grandir. - Andrew Burton - AFP

En une année, les 400 plus grosse fortunes de la planète ont globalement vu leur patrimoine s'effriter. Mais certains ont néanmoins bien tiré leur épingle du jeu. À commencer par le patron d'Amazon.

Pour les plus grandes fortunes planétaires, 2015 n'aura pas été un bon millésime. Globalement, les 400 happy fews dont Bloomberg calcule au quotidien l'évolution du patrimoine ont perdu de l'argent au cours de l'année qui s'achève, par rapport à leur pactole cumulé à fin 2014. En cause, la chute du prix des matières premières et la faiblesse de la croissance chinoise. C'est d'ailleurs la première baisse de l'index depuis 2012, souligne Bloomberg.

Parmi ceux qui l'ont tiré vers le bas, le magnat des télécoms Carlos Slim est celui dont la fortune a le plus fondu: elle a décru de 20 milliards de dollars, soit 25% du total. Celui qui était l'homme le plus riche du monde en 2013 chute ainsi à la 5e place. Vient ensuite Warren Buffet, l'oracle d'Omaha, qui a perdu 11 milliards cette année. Son fonds, le renommé Berkshire Hathaway, a publié son premier résultat négatif depuis 2011. Bill Gates, retiré de Microsoft, a égaré 3 milliards. Quant à Liliane Bettencourt, première française du classement (14e), elle a vu son patrimoine maigrir de 177 millions de dollars.

Mais tous les milliardaires n'ont pas à se plaindre. Certains sont parvenus à s'enrichir sensiblement en 2015. Voici les 10 grandes fortunes qui ont le plus profité de leurs diverses participations financières. 

1. Jeff Bezos

Visiblement les dépenses engagées par Jeff Bezos dans sa conquête spatiale n'auront pas nuit à ses finances. Le patron d'Amazon était ce 31 décembre à la tête d'un patrimoine alourdi de 31 milliards de dollars. Il a ainsi plus que doublé sa fortune qui atteint 60,7 milliards de dollars et passe ainsi du 16e au 4e rang du classement des hommes les plus riches du monde.

2. Amancio Ortega

Le patron d'Inditex, maison-mère de Zara et Massimo Dutti, a accru son patrimoine de 12,9 milliards de dollars. Grâce aux performances hors du commun de sa holding (des marges à 50% et un cours de bourse en progression constante), sa fortune professionnelle s'élève désormais à 74 milliards, ce qui fait du discret Espagnol le deuxième homme le plus riche de la planète, juste derrière Bill Gates et ses 84 milliards. Outre Industrias de Diseño Textil, la plus grosse entreprise de textile du monde, l'homme d'affaires investit beaucoup dans l'immobilier. 

3. Mark Zuckerberg

+11,9 milliards pour le fondateur de Facebook, devenu papa cette année, et qui, en guise de faire-part de naissance, a promis qu'il ferait progressivement don de sa fortune à des œuvres caritatives. En renouvelant ses formats publicitaires sur mobile et rendant son audience encore plus large, Mark Zuckerberg est devenu le 8e homme le plus riche du monde. 

4. Wang Jianlin

Le businessman chinois est surtout connu en Europe depuis qu'il a racheté 20% de l'Atletico Madrid, l'autre grande équipe de foot de la capitale espagnole. A la tête de 36,4 milliards de dollars, celui qui a fait fortune dans l'immobilier s'est encore enrichi de 11,4 milliards en 2015. 13e homme le plus riche du monde, et premier en Chine devant son compatriote Jack Ma, fantasque patron d'Alibaba, il est le propriétaire du numéro 1 chinois de l'immobilier, Wanda Group. Il récolte les fruits de sa diversification opérée en 2012, dans le cinéma et les parcs d'attraction notamment. 

5. Larry Page

Les ventes en hausse de Google, devenu cette année Alphabet, ont permis à ses fondateurs d'augmenter encore leur revenu en 2015. Larry Page en a retiré 10,8 milliards de dollars en 2015, passant ainsi à la 9e place du top 10 des fortunes de Bloomberg. Deux places devant… l'autre fondateur de Google, Sergey Brin.

6. Sergey Brin

Le co-fondateur de Google a gagné juste un peu moins que son partenaire Larry Page: 10,3 milliards (contre 10,8 donc). Son patrimoine atteint les 39,7 milliards, contre un peu plus de 40 milliards pour son compère rencontré pendant leurs études à Stanford.

7. La famille Mars

Ex-aequo, Jacqueline, John et Forrest Mars, de la famille du fondateur de Mars Incorporated. Le géant de l'agro-alimentaire qui fabrique notamment la friandise éponyme et a inventé le Milky Way, le Snickers et les M&M's, leur a fait gagner 6 milliards de dollars. Ils occupent respectivement la 16e, 17e et 18e place du classement Bloomberg. Il reste néanmoins loin le temps où la famille occupait la première du classement réalisé tous les ans par Fortune. C'était en 1988! Leur groupe a néanmoins le vent en poupe, et son PDG a été nommé cette année le plus aimé de l'année par le site Glassdoor.

8. Pan Sutong

Le Hong-kongais a bâti une fortune de 9,5 milliards de dollars dont 5,8 milliards ont été "gagnés" en 2015. Il devient le 120e individu le plus riche du monde. Peu connu en Occident, ce passionné de vin procède pourtant à de nombreux investissements en France et en Californie. Il a racheté en 2013 trois grands châteaux bordelais dont le Pomerol "Le Bon Pasteur" via son groupe Goldin Financial, une holding qui a des intérêts dans le vin, donc, mais aussi la finance et l'immobilier. 

9. Zhou Qunfei

L'histoire de cette ouvrière devenue la femme la plus riche de Chine a bouleversé le monde. Elle a vu sa fortune grossir 5,7 milliards en 2015, portant sa fortune à 7,9 milliards en 2015 et la plaçant au 155e rang des plus riches du monde. En dix ans, celle qui n'était qu'une simple ouvrière est devenue la reine des écrans pour mobile en créant sa propre entreprise, Lens Technology, qui fabrique des écrans tactiles et fournit Apple et Samsung. 21% des smartphones utilisés aujourd'hui dans le monde sont équipés de ses écrans.

10.Thomas Peterffy

Le patron d'Interactive Brokers, un des plus puissants courtiers en ligne, est aujourd'hui la 39e fortune mondiale. Le patrimoine de cet Américain, Hongrois d'origine, a gonflé de 5,3 milliards en 2015 et atteignait au 31 décembre 18,3 milliards de dollars.

Nina Godart