BFM Patrimoine

Viviscal présente les résultats de son étude clinique sur la croissance des cheveux

BFM Patrimoine
Première étude clinique du genre, elle a été réalisée en multi-sites et double aveugle (contrôlée par placebo) et a montré qu'un complément alimentaire administré deux fois par jour peut améliorer la croissance

Première étude clinique du genre, elle a été réalisée en multi-sites et double aveugle (contrôlée par placebo) et a montré qu'un complément alimentaire administré deux fois par jour peut améliorer la croissance des cheveux. 72 femmes adultes (entre 24 et 55 ans) qui souffraient d'une chute de cheveux perceptible (associée au stress, à une mauvaise alimentation ou à des causes hormonales) ont reçu un complément alimentaire Viviscal pour la croissance des cheveux ou des comprimés de placebo. L'étude a utilisé des 'phototrichogrammes' (photos au microscope) de la zone du cuir chevelu et a procédé à des comptages de cheveux afin d'évaluer les bénéfices statistiquement significatifs du groupe sous Viviscal.

Des améliorations statistiquement significatives ont été observées au bout de trois mois, les meilleurs résultats étant mesurés au bout de six mois.

Réduction de 18,3% de l'alopécie totale au bout de trois mois (sur la base du comptage des cheveux après shampoing)

Augmentation de 7,4% du diamètre capillaire au bout de six mois (sur la base de la mesure du diamètre du « velus hair »).

Cette observation suggère que le cheveu est en voie d'être classé comme « cheveu final « (prolongement de la phase anagène du cycle du cheveu), processus qui peut évoluer durant la période du traitement.

Ce produit est totalement exempt de substances médicamenteuses et ne contient pas d'hormones – lesquelles constituaient auparavant les seules options thérapeutiques cliniquement prouvées. Viviscal est un complément nutritionnel renfermant un ingrédient actif unique : AminoMarC®, un complexe riche en protéines marines. Il contient également du silicium organique soluble, de l'Acerola, une source riche en vitamine C, de la graine de millet et du fer, ainsi que du zinc et de la biotine.

  • "Pour les spécialistes de la calvitie, cette découverte représente un progrès notable" commente le Professeur Glynis Ablon, dermatologue (UCLA) "Les résultats mettent en évidence une amélioration statistiquement significative dans le groupe sous Viviscal et représentent peut-être le premier essai clinique à montrer, chez les femmes, une croissance de la chevelure associée à un supplément nutritionnel".
  • L'essai clinique a été présenté aux dermatologues durant le Congrès mondial sur la recherche capillaire (4-6 mai 2013) et un abstract a été publié dans le Journal of Investigative Dermatology en mai 2013 (volume 133).

Sandra Laberenne, 06 43 19 13 88
sandra.laberenne@meiji-communication.com

Business Wire