BFM Patrimoine

Vicat : Résultats du premier semestre 2013

BFM Patrimoine

Regulatory News: Chiffre d'affaires et EBITDA en progression Amélioration des performances du Groupe en Turquie, au Kazakhstan et aux Etats-Unis Progression en France de la marge d'EBITDA e

Regulatory News:

  • Chiffre d'affaires et EBITDA en progression
  • Amélioration des performances du Groupe en Turquie, au Kazakhstan et aux Etats-Unis
  • Progression en France de la marge d'EBITDA en dépit d'un contexte macro-économique resté difficile au cours du semestre
  • Succès du démarrage technique et commercial de Vicat Sagar en Inde dans un contexte concurrentiel tendu
  • Situation financière solide

Le Groupe Vicat (Paris:VCT) (NYSE Euronext Paris : FR0000031775 – VCT) publie aujourd'hui ses résultats du premier semestre 2013, arrêtés par le Conseil d'Administration du 1 août 2013.

Compte de résultat consolidé simplifié audité :

(en millions d'euros) 30 juin 2013 30 juin 2012 pro forma* Variation (%) Publiée Á périmètre et taux de change constants Chiffre d'affaires consolidé 1 148 1 129 +1,7% +3,2% EBITDA** 201 201 +0,4% +2,1% Taux de marge (en %) 17,5 17,8 EBIT*** 105 105 +0,1% +1,3% Taux de marge (en %) 9,1 9,3 Résultat net consolidé 59 61 -2,3% -0,1% Taux de marge (en %) 5,1 5,4 Résultat net part du groupe 55 51 +7,0% +9,0% Capacité d'autofinancement 138 150 -7,6% -5,6%

* Pro forma établi afin de prendre en compte la norme IAS19 révisée « Avantages du personnel » applicable de façon obligatoire et rétrospective à compter du 1er janvier 2013
**L'EBITDA se calcule en sommant l'excédent brut d'exploitation et les autres produits et charges ordinaires.
***L'EBIT se calcule en sommant l'EBITDA et les dotations nettes aux amortissements et provisions ordinaires.

Dans le cadre de cette publication, la Direction Générale a déclaré:
« Vicat enregistre sur la période une amélioration de ses résultats confirmant ainsi la pertinence de son modèle de développement alliant efficacité industrielle et financière. Au cours de ce premier semestre, les progressions sensibles des performances du Groupe en Turquie, au Kazakhstan et aux Etats-Unis ont permis de compenser une situation concurrentielle tendue en Inde et l'incertitude qui continue de prévaloir en Egypte. En France, en dépit d'un contexte de marché toujours défavorable, le Groupe a su améliorer ses performances opérationnelles.
Dans ce contexte, Vicat poursuit sa stratégie à long terme et s'attachera à tirer progressivement bénéfice des investissements réalisés au cours des 7 dernières années, tout en maintenant la flexibilité nécessaire pour s'adapter à l'évolution rapide de l'environnement macro-économique. Le Groupe continuera de s'appuyer sur ses fortes positions de marché afin de maximiser sa génération de cash-flows et réduire son niveau d'endettement ».

Les méthodes comptables et les modalités de calcul adoptées dans les comptes consolidés au 30 juin 2013 sont identiques à celles utilisées dans les états financiers annuels 2012, à l'exception de la norme IAS19 révisée « Avantages du personnel » applicable de façon obligatoire et rétrospective à compter du 1er janvier 2013. En raison du caractère rétrospectif de la norme IAS 19 révisée, les états financiers de l'exercice 2012 ont été retraités en conformité avec les nouvelles règles à des fins de comparaison. Les impacts détaillés de la première application de la norme IAS 19 révisée sont présentés dans les notes 1 et 24 des états financiers consolidés au 30 juin 2013.

Dans ce communiqué, et sauf indication contraire, toutes les variations sont exprimées sur une base annuelle (2013/2012), et à périmètre et taux de change constants.

1. Compte de résultat semestriel

1.1. Compte de résultat consolidé

Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe Vicat au premier semestre de 2013 atteint 1 148 millions d'euros, en progression de +1,7% et de +3,2% à périmètre et taux de change constants par rapport à la même période de 2012.

Sur la même période, le chiffre d'affaires consolidé de l'activité Ciment a enregistré une hausse de +2,9%. Le chiffre d'affaires des activités Béton & Granulats est en progression de +6,9%. Quant à l'activité Autres Produits & Services, celle-ci est en recul de -4,7%.

La répartition du chiffre d'affaires opérationnel par activités sur ce premier semestre 2013 fait ressortir une contribution de l'activité Ciment en léger retrait, qui représente 52,4% du chiffre d'affaires opérationnel contre 53,2% au premier semestre 2012 et une progression de la contribution de l'activité Béton & Granulats au chiffre d'affaires opérationnel du Groupe qui atteint 32,6% contre 31,5% sur la même période en 2012. Enfin, la contribution de l'activité Autres Produits & Services s'érode légèrement à 15,0% du chiffre d'affaires opérationnel du groupe contre 15,3% au premier semestre 2012.

L'évolution du chiffre d'affaires traduit:

  • une croissance soutenue en Turquie, qui a bénéficié au cours de cette période d'une météorologie sensiblement plus favorable qu'au premier semestre 2012, et d'un environnement macro-économique dynamique et ce en dépit des évènements sociaux intervenus en fin de semestre ;
  • la poursuite du développement de l'activité de Bharathi Cement et le démarrage commercial de Vicat Sagar en Inde ;
  • un fort rebond de l'activité aux Etats-Unis soutenu par un environnement macro-économique en amélioration ;
  • l'évolution favorable de l'activité de Jambyl Cement au Kazakhstan,
  • et enfin, par une solide croissance de l'activité en Suisse qui a bénéficié d'une météorologie plus favorable au cours de ce premier semestre comme d'un environnement sectoriel bien orienté.

Ces effets ont été partiellement atténués par :

  • un environnement économique et sectoriel toujours difficile en France et en Italie, couplé à des conditions climatiques défavorables et un nombre de jours ouvrés inférieur en France par rapport au 1er semestre 2012 ;
  • un niveau de production et de ventes perturbé en Egypte par une situation sécuritaire encore troublée ;
  • une pression accrue sur les prix de vente en Inde du fait d'un environnement fortement concurrentiel ;
  • une légère baisse d'activité en Afrique de l'Ouest en raison de la baisse des prix enregistrée au Sénégal au cours du second semestre 2012.

L'EBITDA consolidé du Groupe ressort à 201 millions d'euros et affiche une progression de +2,1%. La marge d'EBITDA sur le chiffre d'affaires consolidé s'établit ainsi à 17,5% contre 17,8% au premier semestre 2012.

La progression de l'EBITDA du Groupe résulte :

  • de la forte progression de l'EBITDA au Kazakhstan et en Turquie ;
  • d'une très légère progression de l'EBITDA en France et en Italie en dépit de la baisse d'activité dans ces deux pays ;
  • de l'amélioration de la performance aux Etats-Unis qui réduit à nouveau sensiblement sa perte opérationnelle, et se rapproche du point d'équilibre sur la période.

Ces facteurs positifs ont permis de compenser :

  • la baisse marquée de l'EBITDA généré au cours de ce premier semestre en Inde compte tenu du démarrage progressif de Vicat Sagar et de la pression concurrentielle accrue qui a eu un impact négatif sur les prix de vente au cours du premier semestre ;
  • des conditions d'exploitation de l'usine et de commercialisation toujours difficiles en Egypte liées aux problèmes sécuritaires persistants ;
  • et d'un effet prix défavorable hérité des baisses de prix observées au second semestre 2012 en Afrique de l'Ouest.

Compte tenu de ces éléments et d'une charge d'amortissement accrue du fait de la mise en service des nouvelles installations, notamment avec le démarrage de Vicat Sagar en Inde, le résultat opérationnel (EBIT) progresse de +1,3% à 105 millions d'euros.

L'accroissement de la charge financière nette de près de 2 millions d'euros à -21,5 millions d'euros provient pour l'essentiel de la fin de la période de capitalisation des frais financiers liée au démarrage de Vicat Sagar et de Gulbarga Power en Inde partiellement compensée par la baisse des frais financiers constatés en France.

L'augmentation de la charge d'impôt de +9,5% est la conséquence d'un résultat courant en hausse et de l'augmentation du taux moyen d'imposition du Groupe à 32,5%, contre 30,1% au premier semestre 2012. Cette augmentation du taux moyen d'imposition provient principalement :

  • de la limitation à 85% de la déductibilité des frais financiers en France ;
  • de la taxe additionnelle sur les dividendes versés mise en place cette année en France ;
  • de retenues à la source plus importantes résultant d'une progression des dividendes reçus en France et d'impacts divers.

De ce fait, le résultat net part du Groupe s'établit à 54,9 millions d'euros en hausse de +9,0%, correspondant à une marge nette de 4,8% du chiffre d'affaires au premier semestre 2013 contre 4,5% au 1er semestre 2012.

1.2. Compte de résultat du Groupe par zones géographiques

1.2.1. Compte de résultat France

(en millions d'euros) 30 juin 2013

30 juin 2012

Pro forma

Variation (%) Publiée A périmètre et taux de change constants CA consolidé 426 441 (3,4%) (4,6%) EBITDA 76 75 +1,3% +1,3% EBIT 46 47 (1,3%) (1,2%)

Le chiffre d'affaires consolidé en France au 30 juin 2013 s'établit à 426 millions d'euros, en retrait de -4,6%. Cette évolution, qui tient compte de deux jours ouvrés de moins que l'an passé, est essentiellement la conséquence du ralentissement persistant du marché de la construction et de conditions climatiques défavorables. En dépit de ce contexte défavorable, la performance opérationnelle du Groupe s'améliore, avec un EBITDA et une marge d'EBITDA en progression sur la période.

  • Dans l'activité Ciment, le chiffre d'affaires consolidé s'inscrit en baisse de -10,5%. Le chiffre d'affaires opérationnel (avant élimination inter-secteur) est quant à lui en baisse -6,1%, marquant une amélioration de l'activité au cours du second trimestre par rapport au premier trimestre de cette année. Le semestre a été caractérisé par une chute des volumes d'environ 7%. Ce recul reflète une baisse marquée des volumes au cours du 1er trimestre, suivi d'une amélioration progressive de la tendance au cours du second trimestre. Il est à noter que cette baisse a été surtout sensible sur les marchés de l'export, la baisse des volumes livrés par le Groupe sur son marché domestique étant en ligne avec la contraction de la consommation en France sur cette période. Quant aux prix de vente, ceux-ci sont en légère progression sur l'ensemble du semestre. Dans ce contexte, le Groupe enregistre dans cette activité une baisse de son EBITDA de 5,2% par rapport au premier semestre 2012. La marge d'EBITDA est en revanche en progression, reflétant l'amélioration des performances opérationnelles du Groupe dans cette activité au cours de cette période.
  • L'activité Béton & Granulats progresse de +4,8% et de +2,3% à périmètre constant. Les volumes de béton sont en progression de près de +6% et ceux des granulats de plus de +1%. Les prix de vente moyens enregistrent une légère érosion dans le béton mais progressent dans les granulats. Sur ces bases, l'EBITDA généré par cette activité en France est en progression marquée de +31,3% à périmètre constant, marquant une forte amélioration de la marge d'EBITDA sur le semestre.
  • Dans l'activité Autres Produits & Services, le chiffre d'affaires consolidé est en repli de
    -10,2%. L'activité transport a plus particulièrement été affectée par les mauvaises conditions météorologiques et un environnement macro-économique défavorable en ce début d'année. Dans ce contexte, l'EBITDA généré par cette activité est en léger recul de -2,3%.

1.2.2 Compte de résultat Europe (hors France)

(en millions d'euros) 30 juin 2013

30 juin 2012

Pro forma

Variation (%) Publiée A périmètre et taux de change constants CA consolidé 197 192 +3,1% +5,1% EBITDA 47 47 +0,6% +2,6% EBIT 33 33 +0,3% +2,3%

Le chiffre d'affaires en Europe, hors France, et l'EBITDA progressent respectivement de +5,1% et de +2,6%.

En Suisse, au premier semestre 2013, le chiffre d'affaires consolidé du Groupe ressort à 187 millions d'euros. L'EBITDA s'affiche en progression de +1,4%, malgré de légères tensions sur les prix constatées en début d'année.

  • Dans l'activité Ciment, le chiffre d'affaires consolidé s 'élève à 55 millions d'euros dans un contexte concurrentiel légèrement plus tendu en début d'année se traduisant par un léger retrait des prix de vente. Compte tenu de ces éléments, l'EBITDA généré par cette activité en Suisse est en recul sur l'ensemble de la période de -6,2%.
  • Dans l'activité Béton & Granulats, le chiffre d'affaires consolidé progresse de +4,5%. Les volumes enregistrent une progression dans le béton et dans les granulats. Quant aux prix de vente, ceux-ci sont en baisse tant dans le béton que dans les granulats en raison de livraisons importantes sur de grands chantiers, en partie compensés dans le béton par un mix régional et un mix produits favorables. Sur ces bases, l'EBITDA progresse de +6,1%.
  • L'activité Préfabrication enregistre une progression de son chiffre d'affaires de +4,8%. L'activité a été soutenue par des conditions macro-économiques et climatiques favorables en fin de semestre, avec une hausse sensible des volumes . Sur ces bases l'EBITDA progresse de +17,0%.

En Italie, le chiffre d'affaires est en repli de -16%. L'activité est restée fortement affectée au cours de ce semestre par un environnement macro-économique et sectoriel difficile. Ainsi, les volumes affichent une baisse supérieure à -23%. Néanmoins, et en dépit de ce contexte défavorable, les prix de vente sont de nouveau en forte progression sur un marché domestique désormais en voie de consolidation. C'est ainsi que l'EBITDA progresse de plus de +49%.

1.2.3 Compte de résultat Etats-Unis

(en millions d'euros) 30 juin 2013

30 juin 2012

Pro forma

Variation (%) Publiée A périmètre et taux de change constants CA consolidé 103 96 +8,0% +9,8% EBITDA (1) (8) +89,5% +89,4% EBIT (13) (22) +40,7% +39,8%

L'activité aux États-Unis progresse dans un contexte macro-économique qui poursuit son redressement. Les hausses de volumes se sont confirmées et se sont conjuguées à des hausses modérées des prix de vente, inégalement réparties en fonction des régions. Dans ce contexte, le chiffre d'affaires du Groupe affiche une croissance de +9,8% par rapport au premier semestre 2012 tandis que l'EBITDA progresse considérablement pour se rapprocher de l'équilibre sur la période.

  • Dans l'activité Ciment, le chiffre d'affaires progresse de +4,1%. Conformément à la tendance observée en fin d'année 2012, les volumes de ventes poursuivent leur progression (environ +2%), avec une croissance sensible en Californie soutenue par le démarrage anticipé de chantiers d'infrastructures. Dans le Sud-Est, les volumes sont en retrait par rapport au premier semestre 2012 en raison d'une météorologie peu clémente en début d'année. Quant aux prix de vente, ils enregistrent une légère progression en Californie, et une hausse beaucoup plus marquée dans le Sud-Est. Compte tenu de ces éléments, l'EBITDA du Groupe généré au cours du premier semestre dans cette activité est en amélioration nette, proche de l'équilibre.
  • Dans l'activité Béton, le chiffre d'affaires augmente de +12,3%. Cette évolution fait ressortir une amélioration des volumes de +8%, soutenue par une activité en forte progression dans les deux régions dans lequel le Groupe est présent, mais plus particulièrement dans le Sud-Est. Les prix de vente enregistrés au cours du premier semestre sont en progression dans chacune des régions par rapport à la même période en 2012. Compte tenu de ces éléments, l'EBITDA généré par cette activité est en forte amélioration, également proche de l'équilibre.

1.2.4 Compte de résultat Turquie, Inde et Kazakhstan

(en millions d'euros) 30 juin 2013

30 juin 2012

Pro forma

Variation (%) Publiée A périmètre et taux de change constants CA consolidé 244 204 +19,7% +24,5% EBITDA 40 37 +8,5% +11,6% EBIT 19 18 +4,7% +6,4%

Le chiffre d'affaires s'établit sur l'ensemble de la région à 244 millions d'euros, en croissance de +24,5%. L'EBITDA progresse quant à lui de +11,6%.

En Turquie, le chiffre d'affaires s'établit à 118 millions d'euros, en hausse de +24,2%. En dépit des troubles sociaux intervenus en fin de semestre, le Groupe, comme l'ensemble de l'industrie, a su tirer parti des bonnes conditions climatiques, notamment au premier trimestre 2013, et d'un environnement macro-économique et sectoriel favorable. Sur ces bases, l'EBITDA progresse dans ce pays de +30,7% par rapport au premier semestre 2012.

  • Dans l'activité Ciment, le Groupe a enregistré une croissance de son chiffre d'affaires de +18,9%. Cette progression est le résultat d'une hausse sensible des volumes qui s'est accompagnée d'une augmentation des prix de vente. Compte tenu de ces éléments, l'EBITDA généré par cette activité augmente de +22,0%.
  • Le chiffre d'affaires de l'activité Béton & Granulats affiche également une forte progression, à +32,2%. La croissance des volumes de béton (+25%) et de granulats (+13%) a été soutenue par un effet de base météorologique favorable au cours du premier trimestre, mais également par la réalisation de grands chantiers de logements, plus particulièrement dans la région d'Ankara. En ligne avec l'activité Ciment, les prix de vente dans cette activité sont eux aussi restés favorablement orientés. Compte tenu de ces éléments, l'EBITDA a été multiplié par plus de 4.

En Inde, le Groupe a enregistré un chiffre d'affaires de 87,3 millions d'euros au cours du premier semestre 2013, en progression de +18,4% à périmètre et taux de change constants. Au cours de ce semestre, l'attention du Groupe s'est portée sur le démarrage de Vicat Sagar et sur la poursuite de la montée en puissance de Bharathi Cement. Ainsi, les volumes progressent de façon significative (environ +34%) avec près de 1,7 million de tonnes de ciment livrées. En revanche, l'environnement concurrentiel s'est fortement dégradé au cours de ce premier semestre, et plus particulièrement au premier trimestre, entraînant une forte dégradation des prix de vente qui restent en Inde particulièrement volatiles. Compte tenu de cette évolution défavorable des prix de vente, de l'augmentation de certains coûts de production et des coûts liés au démarrage progressif de l'usine de Vicat Sagar, l'EBITDA enregistre une forte baisse (-77,7% à périmètre et taux de change constants).

Le Kazakhstan affiche une très bonne performance sur ce premier semestre, marqué par une météorologie favorable et la poursuite d'importants travaux d'infrastructures. Le Groupe a accéléré son déploiement sur ce marché à fort potentiel, avec des volumes en hausse de plus de +23%, dans un environnement de prix favorable. Ainsi, le chiffre d'affaire généré sur cette période s'élève à 38,9 millions d'euros, en progression de +42,8%. L'EBITDA généré par le Groupe dans ce pays est lui aussi en très forte progression et s'établit sur la période à près de 14 millions d'euros (contre 1 million d'euros au premier semestre 2012) – un chiffre supérieur à l'EBITDA généré sur l'ensemble de l'exercice 2012. Cette performance traduit la dynamique très favorable d'un marché en forte croissance mais également l'amélioration sensible de l'efficience de l'outil industriel mis en place par le Groupe, deux ans après le démarrage de cette usine greenfield.

1.2.5 Compte de résultat Afrique et Moyen-Orient

(en millions d'euros) 30 juin 2013

30 juin 2012

Pro forma

Variation (%) Publiée A périmètre et taux de change constants CA consolidé 177 197 (10,0%) (6,5%) EBITDA 39 49 (21,1%) (18,6%) EBIT 21 30 (31,1%) (29,6%)

Dans la région Afrique et Moyen-Orient, le chiffre d'affaires s'établit à 177 millions d'euros en repli de -6,5% tandis que l'EBITDA est quant à lui en retrait de -18,6%.

  • En Égypte, le chiffre d'affaires s'établit à 47,2 millions d'euros, en baisse de -11,8% à périmètre et taux de change constants. Ce repli s'explique par une forte contraction des volumes de près de -25%, partiellement compensée par une hausse sensible des prix de vente sur la période. En effet, au cours de ce semestre, l'activité du Groupe a continué d'être affectée par un contexte sécuritaire particulièrement difficile pénalisant ainsi le fonctionnement de l'usine et la commercialisation des produits sur le marché. Les événements récents n'offrent toujours que très peu de visibilité sur l'évolution de l'activité à court terme. Compte tenu de ces éléments, l'EBITDA enregistre une contraction de -18,5%.
  • Sur la zone Afrique de l'Ouest, le chiffre d'affaires est en retrait de -4,1%. Au cours du semestre les volumes ciment sont restés stables par rapport au premier semestre 2012
    (-0,8%). Quant aux prix de vente, si ceux-ci sont stables en base séquentielle, ils s'affichent en retrait par rapport au 1er semestre 2012, conséquence de la pression observée au cours de la seconde moitié de l'exercice 2012. Sur ces bases, et compte tenu d'une progression marquée du prix de l'électricité au Sénégal, l'EBITDA s'affiche en baisse sur la période de -18,6%.

1.3. Compte de résultat du Groupe par activités

1.3.1. Activité Ciment

(en millions d'euros) 30 juin 2013

30 juin 2012

Pro forma

Variation (%) Publiée A périmètre et taux de change constants Volume (kt) 9 212 8 874 +3,8% CA opérationnel 693 685 +1,2% +3,8% CA consolidé 581 581 (0,1%) +2,9% EBITDA 147 155 (5,2%) (3,4%) EBIT 80 90 (11,3%) (10,2%)

Sur le premier semestre 2013, le chiffre d'affaires opérationnel de l'activité Ciment est progression de +3,8%.

Les prix de vente sont globalement stables, l'augmentation enregistrée en France, en Turquie, au Kazakhstan, en Egypte, aux Etats-Unis et en Italie permettant de compenser la baisse enregistrée en Inde, et en Afrique de l'Ouest. Cette stabilité globale des prix de vente s'est accompagnée d'une hausse des volumes de +3,8%. La contraction des volumes enregistrée en France, en Egypte, en Afrique de l'Ouest et en Italie a été pleinement compensée par la montée en puissance de l'Inde et du Kazakhstan, par le dynamisme de l'activité en Turquie et en Suisse, qui ont notamment bénéficié de conditions météorologiques plus favorables, et enfin par la confirmation de la reprise de l'activité aux Etats-Unis.

L'EBITDA s'établit à 147 millions d'euros, en baisse de -3,4% à périmètre et taux de change constants. Cette contraction résulte pour l'essentiel de la baisse de l'EBITDA généré en Inde et en Afrique de l'Ouest du fait de la baisse des prix ainsi que de l'augmentation de certains coûts de production, de l'impact du démarrage de Vicat Sagar en Inde, et en France du fait de la baisse des volumes, qui n'a pu être que partiellement compensée par la progression de l'EBITDA généré au Kazakhstan, aux Etats-Unis et en Turquie. Il est à noter qu'en France la marge d'EBITDA est en progression par rapport au 1er semestre 2012 et ce en dépit de la forte baisse des volumes.

L'EBIT ressort à 80 millions d'euros impacté par la baisse de l'EBITDA et par la charge d'amortissement accrue du fait du démarrage de l'usine de Vicat Sagar Cement.

1.3.2. Activité Béton & Granulats

(en millions d'euros) 30 juin 2013

30 juin 2012

Pro forma

Variation (%) Publiée A périmètre et taux de change constants Volume Béton (km3) 4 134 3 669 +12,7% Volume Granulats (kt) 11 133 10 730 +3,8% CA opérationnel 432 406 +6,5% +6,2% CA consolidé 418 390 +7,2% +6,9% EBITDA 37 29 +27,2% +28,5% EBIT 15 5 +179,7% +183,2%

L'activité Béton & Granulats affiche une solide progression de son chiffre d'affaires opérationnel de +6,2% par rapport au premier semestre 2012. Cette évolution résulte d'une amélioration de l'environnement dans tous les pays dans lesquels le Groupe est présent, à l'exception du Sénégal. Compte tenu de ces éléments, l'EBITDA progresse de +28,5%, reflétant une forte amélioration de la marge d'EBITDA générée par le Groupe dans la quasi-totalité des pays, à l'exception du Sénégal.

1.3.3. Compte de résultat de l'activité Autres Produits & Services

(en millions d'euros) 30 juin 2013

30 juin 2012

Pro forma

Variation (%) Publiée A périmètre et taux de change constants CA opérationnel 198 197 +0,4% +1,4% CA consolidé 149 158 (5,6%) (4,7%) EBITDA 17 16 +5,7% +7,2% EBIT 11 10 +7,2% +8,7%

Le chiffre d'affaires opérationnel est croissance de +1,4%. L'EBITDA s'établit à 17 millions d'euros, en progression de +7,2% par rapport au premier semestre 2012.

2. Eléments de Bilan et de Flux de trésorerie

Au 30 juin 2013, le Groupe présente une structure financière solide avec des capitaux propres importants et un endettement net maitrisé à 1 241 millions d'euros, en augmentation par rapport au 31 décembre 2012 compte tenu de l'augmentation des besoins en fonds de roulement du fait de la saisonnalité des ventes et enfin du paiement de l'intégralité des dividendes qui est intervenue cette année au cours du premier semestre, mais en légère baisse par rapport au 30 juin 2012.

Les capitaux propres consolidés s'élèvent à 2 329 millions d'euros contre 2 415 millions d'euros au 31 décembre 2012. Cette baisse est essentiellement liée à un effet de change défavorable par rapport au 31 décembre 2012.

Sur ces bases, le ratio de « gearing » s'établit à 53,3% des capitaux propres consolidés. Ce ratio devrait progressivement s'améliorer au cours du second semestre pour s'établir en fin d'année à un niveau proche de celui du 31 décembre 2012.

Le Groupe rappelle que l'existence de « covenants » ne constitue pas un risque sur la situation financière et la liquidité du bilan du Groupe. Au 30 juin 2013, Vicat respecte l'ensemble des ratios visés par les « covenants » contenus dans les contrats de financement.

Le Groupe a généré au cours du premier semestre 2013 une capacité d'autofinancement de 138 millions d'euros, contre 150 millions d'euros au premier semestre 2012.

Les investissements industriels réalisés par le Groupe se sont élevés à 78 millions d'euros sur ce semestre, en baisse sensible par rapport au 1er semestre 2012 (150 millions d'euros) du fait de l'achèvement de l'usine greenfield de Vicat Sagar Cement en Inde. Conformément à ce qui avait été annoncé par le Groupe, cette réalisation industrielle est venue clore un important cycle d'investissements industriels et financiers ayant permis au Groupe de doubler sa capacité de production ciment au cours des 7 dernières années, dont 70% sont désormais disponibles dans des pays émergents à forts potentiels. Cette capacité donne au Groupe les moyens de répondre efficacement aux perspectives de croissance de la demande sur ces marchés.

Ce cycle d'investissements achevé, l'endettement du Groupe, après avoir atteint un point haut au 30 juin 2013, devrait amorcer sa décrue dès le second semestre de cette année, et se poursuivre sur les exercices à venir.

3. Perspectives 2013

Avec le démarrage industriel en décembre 2012 de son usine greenfield de Vicat Sagar en Inde, le Groupe Vicat a achevé son programme d'investissements ambitieux qui lui aura permis de considérablement renforcer sa diversification géographique tout en posant les jalons d'une croissance rentable pérenne.

Le Groupe entend désormais tirer parti de ses fortes positions de marché, de la qualité de son outil industriel et d'un strict contrôle des coûts afin de progressivement maximiser sa génération de cash-flows et réduire son niveau d'endettement, avant d'aborder une nouvelle étape dans sa stratégie de développement international.

Sur l'exercice 2013, le Groupe souhaite fournir des éléments d'appréciation sur ses différents marchés :

  • En France, le Groupe s'attend à un environnement économique et sectoriel encore difficile qui devrait entrainer une nouvelle baisse des volumes dans un environnement de prix favorable.
  • En Suisse, l'environnement devrait rester globalement favorable avec des volumes attendus en amélioration.
  • En Italie, le Groupe anticipe une amélioration de la situation après une année 2012 difficile. Compte tenu des niveaux actuels de consommation de ciment, les volumes devraient très progressivement se stabiliser et les prix de vente remonter.
  • Aux Etats-Unis, le Groupe anticipe une poursuite de l'amélioration sur ses marchés, en termes de volumes et de prix.
  • En Turquie, l'amélioration de l'environnement sectoriel enregistrée en 2012 devrait se poursuivre en 2013. Le Groupe devrait être en mesure de tirer pleinement profit de l'efficience de son outil industriel et de ses fortes positions de marché.
  • En Egypte, le marché devrait rester perturbé par l'environnement sécuritaire actuel, avec des volumes attendus en baisse mais dans un environnement prix favorable. A moyen et long terme, le Groupe est confiant quant à l'évolution positive du marché égyptien.
  • En Afrique de l'Ouest, les volumes de vente devraient rester bien orientés. Dans ce contexte le Groupe poursuivra son déploiement commercial sur l'ensemble de la région Afrique de l'Ouest, fort d'un outil industriel moderne et performant.
  • En Inde, le démarrage industriel intervenu en fin d'année 2012 de l'usine greenfield de Vicat Sagar, et son déploiement commercial intervenu au cours du 1er semestre de 2013, associé à la poursuite de la montée en puissance de Bharathi Cement, permettra de faire émerger progressivement un acteur majeur sur le sud de l'Inde. Le Groupe Vicat devrait bénéficier en 2013 d'un marché de la construction dynamique dans un environnement concurrentiel et de prix qui resteront néanmoins très volatiles.
  • Au Kazakhstan, le Groupe devrait tirer pleinement profit d'un marché qui devrait bénéficier d'une solide croissance du secteur de la construction et des infrastructures, dans un environnement prix qui devrait rester bien orienté.

4. Conférence téléphonique

Dans le cadre de la publication de ses résultats du premier semestre 2013, le groupe Vicat organise une conférence téléphonique qui se tiendra en anglais le mercredi 7 août 2013 à 15h00, heure de Paris (14h00 heure de Londres et 09h00 heure de New York). Pour participer en direct, composez l'un des numéros suivants :

France : +33(0)1 76 77 22 26 Royaume-Uni : +44(0)20 3427 1905 Etats-Unis : +1646 254 3365

La conférence téléphonique sera disponible en différé jusqu'au 15 août 2013 à minuit, en composant l'un des numéros suivants :

France : +33 (0) 1 74 20 28 00 Royaume-Uni : +44 (0)20 3427 0598 Etats-Unis : +1 347 366 9565

Code d'accès : 2292310#

Prochaine publication :
5 novembre 2013 après bourse : chiffre d'affaires du troisième trimestre 2013

-----------------------------------------------------------------------------

À PROPOS DU GROUPE VICAT

Le groupe Vicat emploie plus de 7 500 personnes et a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 2,292 milliards d'euros en 2012, provenant de ses activités de production de Ciment, de Béton & Granulats et Autres Produits & Services.
Le Groupe est présent dans 11 pays : France, Suisse, Italie, Etats-Unis, Turquie, Egypte, Sénégal, Mali, Mauritanie, Kazakhstan et Inde. Près de 62% de son chiffre d'affaires est réalisé à l'international.
Le groupe Vicat est l'héritier d'une tradition industrielle débutée en 1817 avec l'invention du ciment artificiel par Louis Vicat. Créé en 1853, le groupe Vicat exerce aujourd'hui 3 métiers principaux que sont le Ciment, le Béton Prêt à l'Emploi (BPE) et les Granulats, ainsi que des activités complémentaires à ces métiers de base.

Avertissement :
Ce communiqué de presse peut contenir des informations de nature prévisionnelle. Ces informations constituent soit des tendances, soit des objectifs, et ne sauraient être regardées comme des prévisions de résultat ou de tout autre indicateur de performance.
Ces informations sont soumises par nature à des risques et incertitudes, tels que décrits dans le Document de Référence de la Société disponible sur son site Internet (www.vicat.fr). Elles ne reflètent donc pas les performances futures de la Société, qui peuvent en différer sensiblement. La Société ne prend aucun engagement quant à la mise à jour de ces informations.
Des informations plus complètes sur Vicat peuvent être obtenues sur son site Internet (www.vicat.fr).

ANNEXES

COMPTES CONSOLIDES AU 30-06-2013

Comptes consolidés au 30 juin 2013 arrêtés par le Conseil d'Administration du 1 août 2013

Les comptes consolidés du premier semestre 2013 et leurs annexes sont disponibles dans leur intégralité sur le site internet de la société www.vicat.fr

Ventilation du chiffre d'affaires opérationnel au 30 juin 2013 par pays et par activités :

(en millions d'euros) Ciment Béton-
Granulats APS Eliminations
inter-secteurs CA
consolidé France 187,1 215,3 115,9 (92,6) 425,7 Europe hors France 86,2 75,0 61,2 (24,8) 197,5 Etats-Unis 46,8 73,7 - (17,1) 103,4 Turquie, Kazakhstan et Inde 206,9 56,0 21,1 (40,0) 244,0 Afrique de l'Ouest et Moyen Orient 166,3 12,2 - (1,5) 177,0

CA opérationnel secteurs

(avant éliminations inter-secteurs)

693,4 432,1 198,2 (176,0) 1 147,7 Eliminations inter-secteurs (112,8) (13,8) (49,5) 176,0 CA consolidé 580,6 418,3 148,7 - 1 147,7 ETAT DE LA SITUATION FINANCIERE CONSOLIDEE ACTIF 30 juin 2013 31 décembre 2012 (en milliers d'euros) Notes (a) ACTIFS NON COURANTS Goodwill 3

976 111

995 320

Autres immobilisations incorporelles 4

97 625

100 417

Immobilisations corporelles 5

2 198 220

2 271 210

Immeubles de placement

19 188

19 557

Participations dans des entreprises associées

37 714

37 731

Actifs d'impôts différés

99 491

89 162

Créances et autres actifs financiers non courants

117 135

100 332

Total des actifs non courants

3 545 484

3 613 729

ACTIFS COURANTS Stocks et en-cours

368 391

381 893

Clients et autres débiteurs

453 647

354 877

Actifs d'impôts exigibles

25 631

29 455

Autres créances

149 250

146 458

Trésorerie et équivalents de trésorerie 6

206 979

237 344

Total des actifs courants

1 203 898

1 150 027

TOTAL DE L'ACTIF

4 749 382

4 763 756

PASSIF 30 juin 2013 31 décembre 2012 (en milliers d'euros) Notes (a) CAPITAUX PROPRES Capital 7

179 600

179 600

Primes

11 207

11 207

Réserves consolidées

1 834 779

1 890 004

Capitaux propres part du Groupe

2 025 586

2 080 811

Intérêts minoritaires

303 911

334 036

Total capitaux propres

2 329 497

2 414 847

PASSIFS NON COURANTS Provisions retraite et autres avantages postérieurs à l'emploi 8

102 333

120 951

Autres provisions 8

79 534

84 334

Dettes financières et options de vente 9

1 252 153

1 197 703

Impôts différés passifs

216 045

216 180

Autres passifs non courants

7 222

26 557

Total des passifs non courants

1 657 287

1 645 725

PASSIFS COURANTS Provisions 8

10 639

9 967

Dettes financières et options de vente à moins d'un an 9

258 617

232 352

Fournisseurs et autres créditeurs

283 492

260 189

Passifs d'impôts exigibles

24 139

27 751

Autres dettes

185 711

172 925

Total des passifs courants

762 598

703 184

Total des passifs

2 419 885

2 348 909

TOTAL CAPITAUX PROPRES ET PASSIFS

4 749 382

4 763 756

(a) : la norme IAS 19 révisée étant d'application obligatoire et rétroactive à compter du 1er janvier 2013, les états financiers 2012 ont été retraités en conformité avec les nouvelles règles à des fins de comparaison. Les impacts de ces retraitements sont présentés dans la note 24.

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE 30 juin 2013 30 juin 2012 (en milliers d'euros) Notes (a) Chiffre d'affaires 11

1 147 683

1 128 773

Achats consommés

(751 809)

(727 168)

Valeur ajoutée 1.21

395 874

401 605

Charges de personnel

(183 598)

(183 492)

Impôts, taxes et versements assimilés

(22 314)

(25 025)

Excédent brut d'exploitation 1.21 & 14

189 962

193 088

Dotations nettes aux amortissements, provisions et dépréciations 12

(92 206)

(95 159)

Autres produits et charges 13

9 279

6 616

Résultat d'exploitation 14

107 035

104 545

Coût de l'endettement financier net 15

(19 521)

(18 036)

Autres produits financiers 15

3 414

4 520

Autres charges financières 15

(5 368)

(6 043)

Résultat financier 15

(21 475)

(19 559)

Quote-part dans les résultats des sociétés associées

2 140

1 600

Résultat avant impôt

87 700

86 586

Impôts sur les résultats 16

(28 516)

(26 036)

Résultat net consolidé

59 184

60 550

Part attribuable aux intérêts minoritaires

4 307

9 252

Part attribuable au Groupe

54 877

51 298

EBITDA 1.21 & 14

201 374

200 608

EBIT 1.21 & 14

105 282

105 199

Capacité d'autofinancement

138 247

149 605

Résultat par action (en euros) Résultat net part du groupe de base et dilué par action 7

1,22

1,14

(a) : la norme IAS 19 révisée étant d'application obligatoire et rétroactive à compter du 1er janvier 2013, les états financiers 2012 ont été retraités en conformité avec les nouvelles règles à des fins de comparaison. Les impacts de ces retraitements sont présentés dans la note 24.

ETAT DU RESULTAT GLOBAL CONSOLIDE (en milliers d'euros) 30 juin 2013 30 juin 2012 (a) Résultat net consolidé

59 184

60 550

Autres éléments du résultat global Eléments non recyclables au compte de résultat : Gains et pertes actuariels sur avantages du personnel

20 918

(18 362)

Impôt sur les éléments non recyclables

(6 045)

6 046

Eléments recyclables au compte de résultat : Ecarts de conversion

(79 743)

25 602

Couverture des flux de trésorerie

(6 299)

(3 944)

Impôt sur les éléments recyclables

2 237

2 322

Autres éléments du résultat global (après impôt)

(68 932)

11 664

Résultat global

(9 748)

72 214

Part attribuable aux intérêts minoritaires

(16 036)

10 649

Part attribuable au Groupe

6 288

61 565

(a) : la norme IAS 19 révisée étant d'application obligatoire et rétroactive à compter du 1er janvier 2013, les états financiers 2012 ont été retraités en conformité avec les nouvelles règles à des fins de comparaison. Les impacts de ces retraitements sont présentés dans la note 24.

ETAT DES FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES (en milliers d'euros) Notes

30 juin 2013

30 juin 2012

(a) Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles Résultat net consolidé

59 183

60 550

Quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence

(2 140)

(1 600)

Dividendes reçus des sociétés mises en équivalence 331

1 578

Charges et produits sans incidence sur la trésorerie ou non liés à l'activité : - amortissements et provisions

93 860

97 554

- impôts différés

(10 090)

(7 314)

- plus ou moins values de cession

(1 906)

(172) - gains et pertes latents liés aux variations de juste valeur (985) (975) - autres (7) (15) Capacité d'autofinancement

138 246

149 606

Variation du besoin en fonds de roulement

(73 226)

(84 816)

Flux nets de trésorerie générés par les activités opérationnelles (1) 18

65 020

64 790

Flux de trésorerie liés aux opérations d'investissement Décaissements liés à des acquisitions d'immobilisations: - immobilisations corporelles et incorporelles

(90 449)

(146 615)

- immobilisations financières

(1 398)

(3 138)

Encaissements liés à des cessions d'immobilisations: - immobilisations corporelles et incorporelles

5 228

1 988

- immobilisations financières

1 290

2 838

Incidence des variations de périmètre

(314)

(900) Flux nets de trésorerie liés aux opérations d'investissement 19

(85 643)

(145 827)

Flux de trésorerie liés aux opérations de financement Dividendes versés

(79 839)

(87 475)

Augmentation de capital Emissions d'emprunts

84 402

109 487

Remboursement d'emprunts

(21 931)

(43 898)

Acquisitions d'actions propres

(5 240)

(6 066)

Cession – attribution d'actions propres

8 642

9 461

Flux nets de trésorerie liés aux opérations de financement

(13 966)

(18 491)

Incidence des variations de cours des devises

(8 428)

3 340

Variation de la trésorerie

(43 017)

(96 188)

Trésorerie et équivalents de trésorerie nets à l'ouverture 20

225 079

344 013

Trésorerie et équivalents de trésorerie nets à la clôture 20

182 062

247 825

(1) Dont flux de trésorerie provenant des impôts sur le résultat : (32 854) milliers d'euros en 2013 et (24 465) milliers d'euros en 2012.
Dont flux de trésorerie provenant des intérêts décaissés et encaissés : (19 643) milliers d'euros en 2013 et (15 092) milliers d'euros en 2012.

(a) : la norme IAS 19 révisée étant d'application obligatoire et rétroactive à compter du 1er janvier 2013, les états financiers 2012 ont été retraités en conformité avec les nouvelles règles à des fins de comparaison. Les impacts de ces retraitements sont présentés dans la note 24.

ETAT DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES CONSOLIDES (en milliers d'euros) Capital Primes Auto - contrôle Réserves consolidées Réserves de conversion Capitaux propres part du Groupe Intérêts minori-taires Total capitaux propres Au 1er janvier 2012 (a)

179 600

11 207

(83 890)

2 049 524

(76 052)

2 080 389

349 011

2 429 400

Résultat du 1er semestre

51 297

51 297

9 253

60 550

Autres éléments du résultat global

(14 312)

24 580

10 268

1 396

11 664

Résultat global (a)

36 985

24 580

61 565

10 649

72 214

Dividendes distribués

(66 039)

(66 039)

(21 987)

(88 026)

Variation nette des actions propres

4 833

(943)

3 890

3 890

Variations de périmètre et acquisitions complémentaires (746) (746) (154) (900) Augmentation de capital (942) (942)

4 230

3 288

Autres variations 127 127 (141) (14) Au 30 juin 2012 (a)

179 600

11 207

(79 058)

2 017 966

(51 473)

2 078 243

341 608

2 419 851

Au 1er janvier 2013 (a)

179 600

11 207

(78 681)

2 076 581

(107 896)

2 080 811

334 036

2 414 847

Résultat du 1er semestre

54 877

54 877

4 307

59 184

Autres éléments du résultat global

10 558

(59 147)

(48 589)

(20 343)

(68 932)

Résultat global

65 435

(59 147)

6 288

(16 036)

(9 748)

Dividendes distribués

(66 016)

(66 016)

(14 055)

(80 071)

Variation nette des actions propres

3 927

(344)

3 583

3 583

Variations de périmètre et acquisitions complémentaires (51) (51) Augmentation de capital Autres variations 920 920 17 937 Au 30 juin 2013

179 600

11 207

(74 754)

2 076 576

(167 043)

2 025 586

303 911

2 329 497

(a) : la norme IAS 19 révisée étant d'application obligatoire et rétroactive à compter du 1er janvier 2013, les états financiers 2012 ont été retraités en conformité avec les nouvelles règles à des fins de comparaison. Les impacts de ces retraitements sont présentés dans la note 24.

Les réserves de conversion groupe au 30 juin 2013 se ventilent comme suit par devises (en milliers d'euros) : Dollar :

(2 170)

Franc suisse :

122 103

Livre turque :

(93 039)

Livre égyptienne :

(47 914)

Tengué kazakh :

(27 668)

Ouguiya mauritanien :

(3 857)

Roupie indienne :

(114 498)

(167 043)

VICAT
Contacts Relations Investisseurs :
Stéphane Bisseuil: T. + 33 1 58 86 86 13
stephane.bisseuil@vicat.fr
ou
Contacts Presse :
Clotilde Huet: +33 1 58 86 86 26
clotilde.huet@tbwa-corporate.com

Business Wire