BFM Patrimoine

UPDATE3: Mercialys nomme son président, Eric Le Gentil, PDG après la démission du DG

BFM Patrimoine
(Actualisation: commentaire d'analyste et précision sur le cours de Bourse) PARIS (Dow Jones)--Mercialys (MERY.FR) a annoncé mercredi que son président, Eric Le Gentil, avait été nommé PDG du groupe après la démission de son directeur génér

(Actualisation: commentaire d'analyste et précision sur le cours de Bourse)

PARIS (Dow Jones)--Mercialys (MERY.FR) a annoncé mercredi que son président, Eric Le Gentil, avait été nommé PDG du groupe après la démission de son directeur général, Lahlou Khelifi, "pour convenance personnelle".

"Lahlou Khelifi a fait le constat que son périmètre de responsabilité était exclusivement français et ne correspondait qu'imparfaitement à ses aspirations et à ses centres d'intérêt professionnels", a expliqué une porte-parole de la foncière à Dow Jones Newswires. "Il s'agit d'un choix personnel", a-t-elle insisté pendant un entretien téléphonique.

Nommé à la direction générale du gestionnaire de centres commerciaux à la mi-février, Lahlou Khelifi était devenu le quatrième directeur général de Mercialys en moins de six mois. Il avait pris ses fonctions dans le cadre d'un remaniement général de la direction, suite au désengagement partiel du groupe de distribution Casino (CO.FR) en 2012.

La direction générale de Mercialys sera désormais assurée par le président du conseil d'administration, Eric Le Gentil. Avant sa nomination à la présidence en février, ce dernier était administrateur indépendant de Mercialys depuis cinq ans environ.

"Les fonctions de président et directeur général ont à nouveau été confiées à une seule et même personne dans la durée", a commenté la porte-parole de Mercialys.

La direction de Mercialys a connu plusieurs remaniements après le départ de son PDG, Jacques Ehrmann, en septembre 2012, dans la foulée de la réduction de la participation de Casino, qui ne détient plus que 40,17% du capital de l'entreprise.

"Nous n'anticipons pas d'inflexions stratégiques particulières à la suite de cette nouvelle évolution de la gouvernance mais nous espérons désormais un peu de stabilité sur cette thématique", a pour sa part commenté Emmanuel Parot, analyste chez Gilbert Dupont.

Mercredi à 15h10, l'action Mercialys s'inscrivait en recul de 2,1% à 15,20 euros. Elle a perdu environ 10% depuis le début de l'année. Un repli qui intègre cependant le versement d'un dividende de 1,31 euro par action au 28 juin, dont 0,93 euro de dividende ordinaire et 0,63 euro à titre exceptionnel, compte tenu des cessions réalisées à la fin 2012 et au début 2013.

-Ambroise Ecorcheville, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 71; ambroise.ecorcheville@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

July 17, 2013 09:21 ET (13:21 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-