BFM Patrimoine

UPDATE: Wendel: résultats 2012 plombés par Saint-Gobain, mais hausse de l'ANR et du dividende

BFM Patrimoine
-Actif net réévalué (ANR) en hausse de 56% sur l'année 2012 -Chiffre d'affaires consolidé de 6,7 milliard d'euros, en hausse de 12,6% -Résultat net part du groupe de 221,1 millions d'euros, contre 525,4 millions d'euros en 2011 -Réduction de l

-Actif net réévalué (ANR) en hausse de 56% sur l'année 2012

-Chiffre d'affaires consolidé de 6,7 milliard d'euros, en hausse de 12,6%

-Résultat net part du groupe de 221,1 millions d'euros, contre 525,4 millions d'euros en 2011

-Réduction de la dette brute de 750 millions d'euros en 2012

-Wendel prévoit 2 milliards d'euros d'investissement en quatre ans

-Wendel compte retrouver sa note de "catégorie d'investissement"

-Dividende ordinaire en hausse de 35%, à 1,75 euro par action

-Wendel prévoit "une croissance régulière" du dividende

-Nouvelle gouvernance: François de Wendel devient président du conseil de surveillance

PARIS (Dow Jones)--La société d'investissement Wendel (MF.FR) a annoncé jeudi "être prête" à investir 2 milliards d'euros au cours des quatre prochaines années, alors que son résultat net des activités à périmètre constant a reculé de 10,6% à 621,1 millions d'euros en 2012. Son actif net réévalué (ANR) a dans le même temps progressé de 56%.

Lors d'une conférence téléphonique, Frédéric Lemoine, le président du directoire de Wendel, a précisé que un tiers des investissements de 2 milliards d'euros prévus seraient réalisés dans les pays émergents, l'Afrique constituant l'une des priorités du groupe, tandis que l'Europe et l'Amérique du nord se partageraient équitablement le solde de ce montant.

La société a par ailleurs annoncé que François de Wendel avait été nommé président du conseil de surveillance et qu'Ernest-Antoine Seillère ne "solicitera pas de nouveau mandat" mais deviendra président d'honneur du groupe.

Objectif de retour à la catégorie d'investissement

Bien que les investissements de 2 milliards d'euros doivent être réalisés en fonds propres, Wendel n'écarte pas d'avoir recours à "de l'endettement pour réaliser des acquisitions", a indiqué Frédéric Lemoine.

Wendel s'est par ailleurs fixé pour objectif "de retrouver un ratio loan-to-value (rapport actif sur dette) durablement sous les 35%", et de revenir à nouveau à une notation "investment grade" (catégorie d'investissement). La note de long terme du groupe s'inscrit actuellement à "BB" chez Standard & Poor's, assortie d'une perspective stable.

En 2012, le groupe a renforcé sa structure financière en réduisant sa dette brute de 750 millions d'euros.

Bond de l'ANR

A la fin 2012, l'actif net réévalué (ANR) de Wendel s'élevait à 5,75 milliards d'euros, soit 116,2 euros par action, contre 74,3 euros au 31 décembre 2011, en progression de 56%.

Au 18 Mars 2013, l'ANR s'élevait à 6,56 milliards d'euros, soit 132,5 euros par action, contre 98,6 euros le 12 mars 2012. Au 18 mars 2013, la décote sur l'ANR s'inscrivait à 35,9%. Au cours des douze derniers mois, le titre Wendel a progressé de 21,8% à 81,4 euros.

Saint-Gobain pèse sur les résultats

L'an dernier, le résultat net part du groupe s'est inscrit à 221,1 millions d'euros, contre 525,4 millions d'euros en 2011. Les résultats ont été "tempérés par un environnement économique difficile et par la réduction du périmètre", a précisé le groupe dans un communiqué alors que l'exercice 2012 a notamment été marqué par la dépréciation des titres Saint-Gobain (SGO.FR).

Si Wendel a profité d'une plus-value de cession de la société spécialisée dans les connecteurs de haute performance Deutsch pour 689,2 millions d'euros, il a pâti d'une réévaluation des titres Saint-Gobain pour un montant négatif de 414 millions d'euros. "La valeur au bilan des titres consolidés par le groupe est passée de 53,32 euros au 31 décembre à 47,08 euros au 31 décembre 2012", a indiqué Wendel.

Frédéric Lemoine a expliqué que le groupe n'avait pas ramené la valeur de Saint-Gobain dans son bilan à son cours actuel de 28,90 euros, car Wendel est un investisseur de long terme et car la direction a "une grande confiance" dans le fabricant de matériaux de construction. Le responsable estime que le marché de la construction devrait à terme se redresser en Europe, comme il l'a fait aux Etats-Unis tandis qu'il poursuit son développement dans les pays émergents.

Bureau Veritas reste un moteur

En 2012, le chiffre d'affaires consolidé de Wendel s'est inscrit à 6,7 milliards d'euros, en hausse de 12,6% par rapport à l'exercice précédent, dont 5% de croissance organique.

Malgré les performances "remarquables" de Bureau Veritas (dont le chiffre d'affaires a progressé de 16,2%), Stahl et Parcours en 2012, la contribution de toutes les entreprises du groupe au résultat net des activités est en baisse de 16% pour s'inscrire à 692,5 millions d'euros. "Ce recul est principalement dû à la baisse de contribution de Saint-Gobain et de Materis, à la réduction de notre participation dans Legrand et à la cession de Deutsch", a précisé Wendel.

Renforcement en Afrique dans IHS

Wendel a annoncé jeudi avoir porté son investissement dans IHS à 176 millions de dollars et être ainsi devenu son premier actionnaire. A la fin octobre, Wendel avait annoncé son premier investissement direct en Afrique avec la signature d'un protocole d'accord en vue de prendre plus de 25% du capital de la société basée au Nigeria IHS Holding, un fournisseur d'infrastructures de tours de télécommunications aux opérateurs de téléphonie mobile en Afrique, pour 125 millions de dollars (97 millions d'euros).

Wendel compte se renforcer en Afrique notamment dans les infrastructures, la téléphonie mobile, les services financiers et l'import/export. Le groupe entend préserver une approche "multi-pays pour amoindrir les risques géopolitiques", de préférence avec des partenaires bénéficiant d'une forte expérience du continent.

Croissance "régulière" du dividende prévue

Wendel proposera un dividende ordinaire en hausse de 35%, à 1,75 euro par action, lors de son assemblée générale du 28 mai 2013. "A l'avenir, le directoire entend poursuivre une politique de distribution de dividendes en croissance régulière", a prévenu le groupe dans son communiqué.

-Eric Chalmet, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 65; eric.chalmet@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

March 28, 2013 04:48 ET (08:48 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-