BFM Patrimoine

UPDATE: Wendel: hausse de 21% de l'ANR sur un an, pourrait annuler 1% de son capital avant la fin 2012

BFM Patrimoine
--Hausse de 60,2% du résultat net part du groupe au premier semestre --L'ANR s'incrivait à 90,7 euros par action au 21 août 2012, en hausse de 20,9% sur 12 mois --La cession de Deutsch a permis de réduire la dette brute d'environ 900 millions d'e

--Hausse de 60,2% du résultat net part du groupe au premier semestre

--L'ANR s'incrivait à 90,7 euros par action au 21 août 2012, en hausse de 20,9% sur 12 mois

--La cession de Deutsch a permis de réduire la dette brute d'environ 900 millions d'euros

--Wendel envisage d'annuler 1% de son capital d'ici la fin de l'année 2012

(Actualisation: précisions sur l'impact de la cession de Deutsch, la diminution de la dette brute, la contribution des entreprises du groupe au résultat net des activités et réaction en Bourse).

PARIS (Dow Jones)--La société d'investissement Wendel (MF.FR) a annoncé jeudi que son résultat net part du groupe s'est inscrit à 724,8 millions d'euros au premier semestre, en hausse de 60,2% par rapport à la période correspondante de 2011, bénéficiant de la cession de sa filiale américaine de connectique Deutsch et des "fortes croissances d'activité" des sociétés dans lesquelles le groupe possède des participations, dont Bureau Veritas (BVI.FR), Stahl et Parcours.

"Dans le secteur de la construction, où opèrent notamment Saint-Gobain (SGO.FR), Legrand (LR.FR) et Materis, le redémarrage observé aux États-Unis et le dynamisme des pays émergents ont compensé partiellement le tassement constaté en Europe", a précisé le groupe dans un communiqué.

La cession de la filiale américaine de connectique Deutsch en avril 2012 a généré une plus-value comptable de 689,2 millions d'euros et permis à Wendel de réduire sa dette brute d'environ 900 millions d'euros, portant les capitaux propres du groupe à plus de 4 milliards d'euros, a indiqué Wendel.

Depuis le 1er janvier 2012, le groupe d'investissement a diminué sa dette brute de 889 millions d'euros, ce qui représente une réduction cumulée de 4,6 milliards d'euros depuis le début 2009.

L'actif net réévalué (ANR) de Wendel s'inscrivait à 4,6 milliards d'euros au 21 août 2012, soit 90,7 euros par action, en hausse de 20,9% sur 12 mois et de 22% depuis le 1er janvier 2012. La décote sur l'ANR s'élevait à 33,6% au 21 août 2012.

Depuis le début de l'année, la société a racheté 450.000 de ses propres titres et détenait au 21 août 4,4% de son capital. "La société envisage d'annuler 1% de son capital d'ici la fin de l'année 2012 et de poursuivre sa stratégie de rachat d'actions selon les opportunités de marché", a ajouté Wendel.

Le chiffre d'affaires consolidé du groupe s'est inscrit à 3,25 milliards d'euros sur le premier semestre, en progression de 12,9%, dont 5,1% de croissance organique.

La contribution de toutes les entreprises du groupe au résultat net des activités s'est inscrite à 364,8 millions d'euros, en baisse de 15% par rapport au premier semestre 2011. "Cette baisse s'explique d'une part par les variations de périmètre", dont la diminution de la participation dans Legrand et la cession de Deutsch, ainsi que par la baisse des résultats de Saint-Gobain et de Materis, a expliqué Wendel.

A 9h24, le titre Wendel gagnait 0,64% à 59,50 euros, portant la capitalisation boursière du groupe à 3 milliards d'euros.

-Eric Chalmet, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 65; eric.chalmet@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

August 30, 2012 03:38 ET (07:38 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-