BFM Patrimoine

UPDATE: Le CAC 40 clôture dans les rouge, inquiétudes budgétaires aux Etats-Unis

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--La Bourse de Paris a clôturé en baisse vendredi, de bonnes statistiques américaines n'ayant pas suffi à compenser les craintes entourant la situation politique en Italie et la perspective d'une réduction automatique des dépen

PARIS (Dow Jones)--La Bourse de Paris a clôturé en baisse vendredi, de bonnes statistiques américaines n'ayant pas suffi à compenser les craintes entourant la situation politique en Italie et la perspective d'une réduction automatique des dépenses publiques aux Etats-Unis.

Le CAC 40 a cédé 0,6% à 3.699,91 points, tandis que le SBF 120 a terminé la séance en baisse de 0,5% à 2.864,73 points.

Des indicateurs d'activité manufacturière décevants en France et en Chine ont également pesé sur les cours.

La confiance des ménages américains s'est en revanche améliorée plus nettement que prévu au mois de février, l'indice de confiance Thomson Reuters-Michigan a atteint 77,6 à la fin février, contre 76,3 à la mi-février et 73,8 à la fin janvier. L'activité manufacturière aux Etats-Unis a également crû à un rythme un peu plus soutenu en février qu'en janvier.

Plus forte baisse du CAC 40, Vivendi a perdu 3,2% à 15,61 euros. Selon Les Echos, la filiale du groupe SFR s'apprête à fermer 150 boutiques d'ici la fin 2014 et prévoit de réaliser un chiffre d'affaires et un excédent brut d'exploitation (EBITDA) en baisse à l'horizon 2015 par rapport à 2012.

Les valeurs bancaires figurent également parmi les plus forts repli de la séance, Société Générale ayant cédé 2,6% à 28,65 euros et Crédit Agricole 2,4% à 7,03 euros.

GDF a par ailleurs poursuivi le mouvement de baisse entamé jeudi après la publication de ses résultats annuels. Le titre a abandonné 2,1% à 14,18 euros.

Parmi les quelques valeurs en hausse de l'indice, Safran a gagné 3% à 36,15 euros.

En dehors du CAC 40, Thales a bondi de 12,3% à 30,30 euros, après avoir publié des résultats en légère progression au titre de 2012 et annoncé prévoir des prises de commandes et des résultats en hausse cette année.

Dans le bas du tableau, CGG et Ipsos sont de nouveau dans le rouge après avoir publié cette semaine des résultats jugés décevants. Ipsos a clôturé en baisse de 4,7% à 28,62 euros et CGG a reculé de 5,1% à 18,06 euros.

Peugeot a perdu 4,1% à 5,56 euros après la publication des immatriculations de voitures neuves en France au mois de février.

Lundi, les prix à la production européens au mois de janvier seront publiés à 11h00.

-Thomas Varela, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 72; thomas.varela@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

March 01, 2013 11:58 ET (16:58 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-