BFM Patrimoine

UPDATE: L'offre de Siemens est en train d'être remise à Alstom - Montebourg

BFM Patrimoine

(Actualisation: réaction d'Alstom, contexte, informations du journal Le Monde, nouvelles déclarations d'Arnaud Montebourg) PARIS (Dow Jones)--Le groupe industriel allemand Siemens (SIE.XE) est "en train" de déposer une offre pour Alstom

(Actualisation: réaction d'Alstom, contexte, informations du journal Le Monde, nouvelles déclarations d'Arnaud Montebourg)

PARIS (Dow Jones)--Le groupe industriel allemand Siemens (SIE.XE) est "en train" de déposer une offre pour Alstom (ALO.FR), le groupe d'ingénierie également convoité par l'américain General Electric (GE), a déclaré mardi le ministre de l'Economie, Arnaud Montebourg.

L'offre de Siemens "est en train d'être déposée" pour être examinée par le conseil d'administration d'Alstom, a déclaré le ministre lors d'une séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale. Arnaud Montebourg a par ailleurs appelé à ce que "le temps nécessaire" soit pris pour examiner les différentes offres de reprise des actifs du groupe français.

Plus tôt dans la journée, le ministre avait indiqué avoir saisi l'Autorité des marchés financiers (AMF) afin qu'elle veille à assurer l'égalité de traitement entre les offres de GE et de Siemens. Le gouvernement veillera à défendre les intérêts de l'Etat dans ce dossier, avait-il ajouté.

Siemens n'a pas souhaité réagir aux propos du ministre français de l'Economie. Une porte-parole d'Alstom n'a pas non plus souhaité faire de commentaire.

Le conseil d'administration d'Alstom se réunit ce mardi pour débattre des deux offres. GE propose plus de 12 milliards de dollars pour acquérir la division énergie d'Alstom, tandis que Siemens propose d'échanger cette activité contre une partie de sa division rail et une somme plus réduite en numéraire. A l'issue d'une réunion extraordinaire de ses administrateurs dimanche, Alstom s'est donné jusqu'à mercredi matin pour poursuivre et approfondir "sa réflexion stratégique".

Le journal Le Monde a rapporté mardi que le conseil d'administration de mardi ne serait "pas conclusif" et qu'il ouvrirait une période de négociations d'un mois, donnant à Siemens plus de temps pour préparer son offre.

Lors de son intervention à l'Assemblée nationale, Arnaud Montebourg a par ailleurs reproché au PDG d'Alstom, Patrick Kron, d'avoir dissimulé au gouvernement les discussions menées avec General Electric.

"Monsieur Kron m'a toujours dit qu'il n'avait aucun projet d'alliance", a déclaré le ministre, en précisant avoir évoqué le sujet avec le patron d'Alstom dès le mois de février.

"Est-ce que le ministre de l'Economie doit aller installer un détecteur de mensonges dans son bureau? Pour les présidents du CAC 40 qui n'ont pas le civisme élémentaire d'avertir leur gouvernement?" a-t-il ajouté.

Patrick Kron n'était pas disponible dans l'immédiat pour apporter un commentaire.

-Thomas Varela, Dow Jones Newswires; +331 40 17 17 72; thomas.varela@wsj.com

(William Horobin, Stacy Meichtry et Inti Landauro ont contribué à cet article)

(Pour la traduction française: Maylis Jouaret)

(END) Dow Jones Newswires

April 29, 2014 11:18 ET (15:18 GMT)

© 2014 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-