BFM Patrimoine

UPDATE: Eiffage redresse ses marges et se lance à l'international

BFM Patrimoine
(Actualisation: déclarations du directeur général sur le développment international, commentaires d'analystes après la publication des résultats et progression du cours de Bourse à la mi-séance). PARIS (Dow Jones)--Le groupe de BTP Eiffage (F

(Actualisation: déclarations du directeur général sur le développment international, commentaires d'analystes après la publication des résultats et progression du cours de Bourse à la mi-séance).

PARIS (Dow Jones)--Le groupe de BTP Eiffage (FGR.FR) a annoncé jeudi vouloir ouvrir une nouvelle page de son histoire en comblant son retard à l'international par rapport à ses principaux concurrents et a tablé sur une amélioration de ses marges en 2012, provoquant une envolée de son cours de Bourse.

A 12h52, l'action Eiffage gagne 7,8% à 24,52 euros, soit la deuxième plus forte hausse de l'indice SBF 120.

"Maintenant que nos marges remontent, nous allons pouvoir lancer une nouvelle phase de développement, notamment à l'international", a déclaré le directeur général Pierre Berger sur BFM Business, au lendemain de la publication de résultats semestriels supérieurs aux attentes.

Contrairement à ses concurrents Vinci (DG.FR) et Bouygues (EN.FR), très présents en Europe et dans certaines régions du monde, Eiffage réalise l'essentiel de son activité en France et s'aventure peu en dehors d'Europe. Au premier semestre 2012, plus de 84% de son chiffre d'affaires a été réalisé dans l'Hexagone.

Eiffage prévoit de quadrupler le chiffre d'affaires qu'il réalise hors d'Europe d'ici à cinq ans, en le portant à 1 milliard d'euros, a également déclaré le dirigeant lors d'une conférence de presse.

Cette réorientation stratégique, qui doit passer notamment par une expansion en Afrique et au Moyen-Orient, intervient alors que Pierre Berger, déjà directeur général depuis 2011, assumera en outre le rôle de président du conseil d'administration à compter du 10 septembre prochain. Il remplacera à ce poste le dirigeant historique Jean-François Roverato, qui a présidé pendant plus de 20 ans aux destinées du groupe qu'il avait créé en 1987 avant de le hisser à la troisième place du secteur.

"Les marges seront en hausse cette année dans nos activités de construction et dans les concessions", a également déclaré Pierre Berger jeudi, tout en confirmant l'objectif de légère hausse du chiffre d'affaires en 2012, à 14 milliards d'euros. Les performances du BTP devraient notamment s'améliorer d'ici à la fin de l'année, après les nombreuses intempéries qui ont retardé l'avancement des travaux au cours de la première partie de 2012.

L'amélioration de la rentabilité du groupe a toutefois été sensible dès le premier semestre, le résultat net progressant de 19% à 51 millions d'euros et le résultat opérationnel de 11% à 499 millions d'euros, malgré une stagnation du chiffre d'affaires. Le consensus Factset des analystes tablait sur 39 et 463 millions d'euros respectivement.

"Les résultats sont légèrement supérieurs aux attentes", commente BofA Merrill Lynch dans une note d'analyse. Le courtier souligne les bonnes performances d'APRR dans les autoroutes et une légère progression des marges dans la construction. Il réitère également son avis "neutre" et son objectif de cours de 29 euros.

-Thomas Varela, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 72; thomas.varela@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

August 30, 2012 06:58 ET (10:58 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-