BFM Patrimoine

UPDATE: Danone en baisse, les ventes déçoivent au 3ème trimestre

BFM Patrimoine

--Le chiffre d'affaires a progressé de 9,4% au troisième trimestre, mais la variation organique déçoit --Danone confirme ses prévisions pour 2012 --L'action s'inscrit en nette baisse à la Bourse de Paris (Actualisation: ajout de précisions du

--Le chiffre d'affaires a progressé de 9,4% au troisième trimestre, mais la variation organique déçoit

--Danone confirme ses prévisions pour 2012

--L'action s'inscrit en nette baisse à la Bourse de Paris

(Actualisation: ajout de précisions du directeur financier, commentaires d'analystes et détails sur la publication)

PARIS (Dow Jones)--L'action du géant agroalimentaire Danone (BN.FR) est à la peine mercredi à la Bourse de Paris après un chiffre d'affaires trimestriel jugé décevant par les analystes et en raison de la prudence affichée par le groupe pour le reste de l'année.

Danone a confirmé ses objectifs 2012 mais Pierre-André Térisse, le directeur général finances, a souligné lors d'une conférence téléphonique que la croissance organique du chiffre d'affaires devrait se situer dans le bas de la fourchette de 5% à 7% et que la situation en Europe mettrait du temps à se redresser.

Pour 2012, Danone anticipe par ailleurs une baisse de 50 points de base à données comparables de sa marge opérationnelle et un flux de trésorerie disponible de 2 milliards d'euros.

Il s'agit là des objectifs révisés dévoilés à la mi-juin, quand le groupe avait lancé un avertissement en raison d'une importante dégradation de la consommation dans le sud de l'Europe et d'une hausse plus forte qu'anticipé du coût des matières premières. Danone avait déjà confirmé ces objectifs fin juillet lors de la publication de ses résultats semestriels.

Au troisième trimestre, le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 9,4% à 5,26 milliards d'euros, et de 5% à taux de change et perimètre constants. Les analystes interrogés par Dow Jones Newswires attendaient 5,24 milliards d'euros de revenus sur la période.

Pour Andrew Wood, analyste chez Bernstein Research, la publication est décevante, car le consensus attendait une croissance organique de 6,1%. Le gros échec se situe au niveau de la croissance des volumes, note-t-il, qui n'est ressortie qu'à 1,6% sur la période. L'analyste a confirmé sa recommandation "performance en ligne avec le marché" et son objectif de cours 53,50 euros.

L'évolution du chiffre d'affaires a été contrastée selon les zones géographiques: le chiffre d'affaires organique a reculé de 1,5% en Europe, où "la consommation demeure sous pression" alors qu'il a bondi de 18,3% en Asie et progressé de 10,5% dans le reste du monde.

En Europe du Sud, Danone a souligné que la dégradation s'était "amplifiée". Warren Ackerman, analyste chez Société Générale, souligne à ce propos que les performances du groupe dans cette région ont été décevantes et soulèvent des inquiétudes au sujet des prévisions pour le prochain exercice.

Les prix de Danone dans bon nombre de pays du sud de l'Europe sont trop élevés, atteignant parfois le double de ceux pratiqués par les marques de distributeur, remarque l'analyste, qui souligne la nécessité pour le groupe de s'adapter et de lancer des produits plus abordables.

Société Générale a réitéré sa recommandation "conserver" avec un objectif de cours de 53 euros.

Peu après son avertissement sur résultats, Danone avait annoncé être devenu l'actionnaire majoritaire du marocain Centrale Laitière et souligné sa volonté de continuer à développer ses activités en Afrique.

"Dans les années qui viennent, ce sera notre nouvelle frontière. Nous chercherons à nous étendre géographiquement et à pousser nos différentes familles de produits", avait indiqué Franck Riboud, le président de Danone, soulignant que le groupe comptait réaliser 1 milliard d'euros de chiffre d'affaires au total au Maroc, en Algérie, en Tunisie et en Egypte, dont 900 millions d'euros dans les produits frais.

L'action Danone reculait mercredi à 11h22 de 4,6% à 46,54 euros, signant la plus forte baisse du CAC 40.

-Marion Issard et Ruth Bender, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 75; marion.issard@dowjones.com; ruth.bender@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

October 17, 2012 05:22 ET (09:22 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-