BFM Patrimoine

UPDATE: ABB suit de près l'intérêt de GE et Siemens pour des actifs d'Alstom

BFM Patrimoine

-- ABB reste discret quant à ses intentions après l'intérêt exprimé par GE et Siemens sur des actifs d'Alstom. -- Les résultats du premier trimestre déçoivent et font chuter l'action. (Actualisation: position d'ABB face aux offres de GE et Si

-- ABB reste discret quant à ses intentions après l'intérêt exprimé par GE et Siemens sur des actifs d'Alstom.

-- Les résultats du premier trimestre déçoivent et font chuter l'action.

(Actualisation: position d'ABB face aux offres de GE et Siemens sur la division énergie d'Alstom; réaction en Bourse de l'action après les résultats trimestriels.)

ZURICH (Dow Jones)--Le groupe helvético-suédois d'ingénierie ABB (ABBN.VX) a annoncé mardi qu'il surveillait attentivement l'évolution de la bataille d'offres sur les actifs énergétiques de son concurrent français Alstom (ALO.FR), après avoir publié des résultats inférieurs aux attentes au titre du premier trimestre.

ABB reste attentif au dossier Alstom

ABB est resté très discret concernant la possibilité qu'il entre dans la course, aux côtés de l'américain General Electric (GE) et de l'allemand Siemens (SIE.XE), pour prendre le contrôle d'une partie des actifs d'Alstom.

Une opération sur l'activité énergie du géant français, susceptible d'atteindre 17 milliards de dollars, pourrait fortement accroître la concurrence dans le secteur de l'énergie en Europe, qui souffre du report des investissements des groupes énergétiques dans de nouvelles centrales électriques.

Le directeur général d'ABB, Ulrich Spiesshofer, n'a pas souhaité indiquer si le groupe prendrait part à cette bataille d'offres. Il a précisé qu'il était trop tôt pour déterminer les répercussions d'un rapprochement entre Alstom et GE ou Siemens sur le secteur énergétique.

"C'est ce que nous surveillons. Nous suivons la situation de très près", a-t-il ajouté. "Lorsque nous pourrons en dire plus, nous le ferons", a martelé Ulrich Spiesshofer.

Résultats trimestriels décevants

ABB a annoncé mardi matin une chute de 18% de son bénéfice net au titre du premier trimestre, à 544 millions de dollars au premier trimestre, par rapport à 664 millions de dollars un an auparavant, alors que les analystes tablaient sur 731 millions de dollars.

Le chiffre d'affaires d'ABB s'est contracté à 9,471 milliards de dollars, par rapport à 9,715 milliards de dollars au premier trimestre de 2013, ne parvenant pas à atteindre le consensus des analystes, à 9,72 milliards de dollars.

Le titre a réagi négativement à l'annonce de ces résultats. A 14h25, il perdait 6,7% à 21,50 francs suisses, alors que l'indice phare de la Bourse de Zurich progressait de 0,7%.

-John Revill, Dow Jones Newswires

(Version française Aurélie Henri)

(END) Dow Jones Newswires

April 29, 2014 08:44 ET (12:44 GMT)

© 2014 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-