BFM Patrimoine
Placements

Twitter s'effondre en Bourse après de nouveaux résultats décevants

Twitter n'a encore jamais dégagé de bénéfice depuis sa création.

Twitter n'a encore jamais dégagé de bénéfice depuis sa création. - Josh Edelson - AFP

L'action du réseau social a dévissé ce jeudi à l'ouverture de Wall Street, quelques heures après l'annonce de résultats et de prévisions ayant déçu le marché. Depuis sa création il y a 10 ans, Twitter n'a toujours pas réalisé le moindre bénéfice.

L'action du réseau social américain Twitter s'effondrait ce jeudi à Wall Street après que le groupe a annoncé des résultats et des prévisions qui ont déçu le marché, sans arriver à profiter de "l'effet Trump".

Le titre baissait de 10,23% à 16,79 dollars vers 17h00 heure française. Il avait grimpé jusqu'à près de 70 dollars à la fin 2013 avant de dégringoler. Pour rappel, il était arrivé à enrayer son recul en Bourse sur les douze derniers mois.

Twitter jouit actuellement d'un fort effet de notoriété car il est le canal de communication préféré du nouveau président américain Donald Trump, mais peine toujours à attirer de nouveaux utilisateurs et à séduire plus d'annonceurs.

Sur les trois derniers mois de l'année dernière, Twitter a réalisé 717 millions de dollars de chiffre d'affaires (+1% par rapport au 1er trimestre 2016), un niveau très inférieur à celui qu'attendaient les analystes du secteur. Ces derniers tablaient sur 740 millions de dollars.

Prévisions pessimistes

Twitter n'a jamais dégagé de bénéfice net depuis sa création il y a dix ans et le retour aux commandes de son cofondateur Jack Dorsey, en 2015, ne semble pas suffire à relancer sa croissance.

Il a encore peiné à engranger de nouveaux utilisateurs au 4ème trimestre: fin décembre, ils étaient 319 millions contre 317 millions à la fin du trimestre précédent.

Twitter a également livré des prévisions assez pessimistes pour l'année en cours, indiquant notamment que la progression de ses revenus publicitaires ne devrait pas être aussi rapide que celle de ses utilisateurs en raison notamment de la concurrence des autres réseaux sociaux sur le marché de la publicité en ligne.

Sur l'année, la perte est de 456,9 millions de dollars, en réduction de 12,3%. Sur le 4ème trimestre, elle est toutefois en nette aggravation à 167 millions de dollars pour 90,2 millions un an auparavant en raison notamment de charges de restructuration.

Twitter avait annoncé en octobre la suppression de 9% de ses effectifs, soit environ 350 postes. Il employait à la fin décembre 3.500 personnes pour 3.860 trois mois plus tôt.

Y.D. avec AFP