BFM Patrimoine

Transgene : comptes semestriels 2012

BFM Patrimoine
Consommation de trésorerie en ligne avec les attentes et trésorerie globale de 121,4 millions d'euros à fin juin 2012 Important news-flow à venir Regulatory News: Transgene S.A. (Paris:TN
  • Consommation de trésorerie en ligne avec les attentes et trésorerie globale de 121,4 millions d'euros à fin juin 2012
  • Important news-flow à venir

Regulatory News:

Transgene S.A. (Paris:TNG) (Euronext Paris: FR0005175080) annonce aujourd'hui ses résultats semestriels pour 2012. Les comptes semestriels ont été arrêtés par le conseil d'administration le 11 septembre 2012. Ils ne seront pas présentés à l'approbation des actionnaires. Les procédures de revue limitée sur les comptes semestriels ont été effectuées par les commissaires aux comptes. Le Rapport Financier Semestriel est disponible sur le site internet de la Société.

Etats financiers semestriels pour 2012 :

Les états financiers semestriels pour 2012, joints à ce communiqué de presse, se caractérisent principalement par :

  • Des produits d'exploitation s'élevant à 6,1 millions d'euros au premier semestre de 2012, contre 8,1 million d'euros sur la même période en 2011,
  • Des dépenses de recherche et développement s'élevant à 23,8 millions d'euros au premier semestre de 2012, contre 23,4 millions d'euros sur la même période en 2011,
  • Une perte nette s'établissant à 21,8 millions d'euros au premier semestre de 2012, contre 17,7 millions d'euros sur la même période en 2011, et
  • Une consommation de trésorerie de 18,1 millions d'euros au premier semestre de 2012, contre 17,1 millions d'euros sur la même période en 2011.

Au 30 juin 2012, la Société disposait de 121,4 millions d'euros de trésorerie.

La consommation de trésorerie anticipée pour le deuxième semestre 2012 devant être supérieure à celle du premier semestre, Transgene prévoit une consommation de trésorerie de l'ordre de 50 millions d'euros en 2012.

« Notre consommation de trésorerie et nos développements sont en ligne avec notre plan de marche » commente Stéphane Boissel, Directeur Général Adjoint de Transgene. Il ajoute : « L'augmentation de notre consommation de trésorerie sur 2012 sera directement liée à l'augmentation de nos dépenses cliniques, conséquence d'un large panel d'études en cours, notamment sur TG4010 (cancer du poumon) et JX594/TG6006 (cancer du foie et cancer colorectal) ».

« Le début de l'année 2012 a été riche en événements pour Transgene, avec des données supplémentaires d'efficacité pour TG4040 dans l'hépatite C, un nouveau produit en développement (TG1050) dans l'hépatite B et une preuve du concept clinique pour TG4001 qui doit nous permettre d'avancer le développement de ce produit dans les cancers induits par le virus du papillome humain » déclare Philippe Archinard, Président-Directeur Général de Transgene. Il ajoute : « Nous attendons un important news-flow jusqu'à fin 2013, avec des résultats cliniques importants pour trois de nos produits les plus avancés et le démarrage possible de nos premières études à visée d'enregistrement. »

RESULTATS FINANCIERS SEMESTRIELS 2012

Produits opérationnels :

Le tableau suivant présente les produits opérationnels du premier semestre 2012, en comparaison avec ceux du premier semestre 2011 :

Six premiers mois En millions d'euros 2012 2011 Revenus des accords de collaboration et de licence 1,6 3,8 Financements publics de dépenses de recherche 4,5 4,3 Produits opérationnels 6,1 8,1

Durant les périodes sous revue, les produits des collaborations et accords de licence ont essentiellement compris les éléments suivants :

  • Des prestations de production et de recherche et développement pour des tiers (dont Jennerex, pour le produit JX594/TG6006), qui se sont élevées à 0,4 million d'euros au premier semestre 2012, contre 2,4 millions d'euros sur la même période en 2011,
  • Des revenus de type « paiement à la signature » ou « paiement d'étape » sur des produits en développement (par exemple, option donnée à Novartis pour le produit TG4010), qui se sont élevés à 1,0 million d'euros au premier semestre 2012, contre 1,2 million d'euros sur la même période en 2011, et
  • Des revenus liés à l'exploitation commerciale de technologies ou produits donnés en licence par Transgene, qui se sont élevés à 0,2 million d'euros au premier semestre 2012, identique à la même période en 2011.

Le montant reçu de Novartis au titre de l'accord d'option signé entre Transgene et cette société en mars 2010 et portant sur le produit TG4010, soit 7,4 millions d'euros, est comptabilisé en produits opérationnels de façon étalée sur la période d'option. L'impact de cette option sur les revenus de Transgene s'est élevé à 0,9 million d'euros sur le premier semestre 2012, et à 5,6 millions d'euros depuis la signature de l'accord. Le solde, soit 1,8 million d'euros, sera reconnu en revenus linéairement jusqu'en juin 2013.

Au premier semestre 2012, les financements publics de dépenses de recherche correspondent aux subventions reçues et à recevoir ainsi qu'au crédit d'impôt recherche.

Les subventions de recherche se sont élevées à 0,6 million d'euros au premier semestre 2012, contre 0,4 million d'euros sur la même période en 2011. Sur le premier semestre 2012, les subventions étaient essentiellement liées au programme ADNA, pour lequel Transgene a reçu d'Oséo 3,6 millions d'euros de subventions et avances remboursables au cours du premier semestre 2012.

Le crédit d'impôt recherche s'est élevé à 3,8 millions d'euros au premier semestre 2012, contre 3,9 millions d'euros sur la même période en 2011. Le crédit d'impôt recherche du premier semestre 2012 a été calculé comme la moitié du crédit d'impôt recherche attendu pour l'année 2012, tel que recalculé au 30 juin 2012.

Charges opérationnelles :

Les dépenses de recherche et développement (« R&D ») se sont élevées à 23,8 millions d'euros au premier semestre 2012, contre 23,4 millions d'euros sur la même période en 2011.

Les principaux postes de dépenses de R&D ont été :

  • Les dépenses de personnel (salaires, charges sociales et dépenses associées), qui se sont élevées à 9,9 millions d'euros au premier semestre 2012, inchangé par rapport à la même période en 2011,
  • Les dépenses de fonctionnement, dont le coût de fonctionnement des laboratoires de recherche et de l'unité de production ainsi que les coûts de la propriété intellectuelle, qui se sont élevées à 6,1 millions d'euros au premier semestre 2012, inchangé par rapport à la même période en 2011,
  • Les dépenses externes pour les essais cliniques, qui se sont élevées 5,6 millions d'euros au premier semestre 2012 contre 4,3 millions d'euros sur la même période en 2011, et
  • Les autres dépenses externes, dont les dépenses sur projets de recherche et sur projets précliniques ainsi que les dépenses sur projets industriels, qui se sont élevées à 2,2 millions d'euros au premier semestre 2012 contre 3,1 millions d'euros sur la même période en 2011.

Les frais généraux se sont élevés à 3,3 millions d'euros au premier semestre 2012, contre 3,0 millions d'euros sur la même période en 2011. Les principaux postes de frais généraux ont été les dépenses de personnel (1,3 million d'euros au premier semestre 2012 contre 1,4 million d'euros sur la même période en 2011) et les dépenses externes, et notamment les honoraires ainsi que les frais de gestion (1,3 million d'euros au premier semestre 2012, contre 1,0 million d'euros sur la même période en 2011).

Autres produits et charges divers, nets :

Les autres charges, nettes, se sont élevées à 0,4 million d'euros au premier semestre 2012.

Résultat financier :

La charge financière nette s'est élevée à 0,1 million d'euros au premier semestre 2012, contre un produit net de 0,6 million d'euros sur la même période en 2011. Les produits financiers (produits de placement) se sont élevés à 0,4 million d'euros au premier semestre 2012, contre 0,9 million d'euros sur la même période en 2011. Les principales charges financières ont concerné la location financière immobilière ayant permis la construction du siège social et des principaux laboratoires de la Société. Les intérêts sur cette location financière se sont élevés à 0,1 million d'euros au premier semestre 2012, inchangé par rapport à la même période en 2011.

Perte nette :

La perte nette s'est élevée à 21,8 millions d'euros au premier semestre 2012 contre 17,7 millions d'euros sur la même période en 2011. La perte nette par action ressort à 0,69 euro au premier semestre 2012, contre 0,56 euro sur la même période en 2011.

Investissements :

Les investissements corporels et incorporels (nets de cessions) se sont élevés à 1,2 millions d'euros au premier semestre 2012, contre 2,2 millions d'euros sur la même période en 2011.

Emprunts et avances remboursables :

Sur les six premiers mois de l'année 2012, Transgene a perçu une avance remboursable de 3,1 millions d'euros au titre du programme ADNA, qui bénéficie d'un financement public d'OSEO.

Au cours du premier semestre 2012, la Société a mobilisé sa créance de crédit d'impôt recherche 2011, d'un montant de 7,9 millions d'euros. Elle a pour cela utilisé un financement bancaire avec une maturité à mi-2015, date de remboursement prévisionnel de la créance par l'Etat français.

Liquidité et ressources en capital :

La trésorerie est investie dans des fonds communs de placement monétaires à très court terme ou placée à des conditions de marché dans un pool de trésorerie organisé par l'actionnaire majoritaire de Transgene, l'Institut Mérieux.

Au 30 juin 2012, Transgene disposait de 121,4 millions d'euros de trésorerie, contre 139,5 millions d'euros au 31 décembre 2011.

Consommation de trésorerie :

La consommation de trésorerie de Transgene s'est élevée à 18,1 millions d'euros au premier semestre de 2012, contre 17,1 millions d'euros sur la même période en 2011.

Transgene prévoit une consommation de trésorerie de l'ordre de 50 millions d'euros pour l'année 2012.

A propos de Transgene :

Transgene est une société bio-pharmaceutique qui conçoit et développe des produits d'immunothérapie pour le traitement des cancers et des maladies infectieuses. La Société a quatre produits en développement clinique de Phase II : TG4010, JX594/TG6006, TG4001 et TG4040. Transgene a conclu des accords stratégiques pour deux de ses produits : (i) une option sur licence avec Novartis pour le développement du vaccin thérapeutique TG4010 pour le traitement de différents cancers, et (ii) un accord de licence de la société américaine Jennerex, Inc. pour le développement et la commercialisation de JX594/TG6006, un virus oncolytique. Transgene est une société intégrée verticalement et dispose de capacités de fabrication de vecteurs viraux. Pour de plus amples renseignements sur Transgene, consulter son site internet www.transgene.fr.

Disclaimer :

Ce communiqué de presse contient des informations sur les marchés dans lesquels la Société opère ainsi que des déclarations prospectives notamment relatives à la prévision de consommation de trésorerie de la Société pour 2012. Cette prévision est fondée sur des hypothèses de coûts prévisionnels actuels liés aux plans de développement en cours pour ses produits. Bien que la Société considère que ces informations et projections sont fondées sur des hypothèses raisonnables, elles peuvent être remises en cause par un certain nombre d'aléas et d'incertitudes, de sorte que les résultats effectifs pourraient différer significativement de ceux anticipés. Pour une description des risques et incertitudes de nature à affecter les résultats, la situation financière, les performances ou les réalisations de la Société et ainsi à entraîner une variation par rapport aux déclarations prospectives, veuillez-vous référer à la section « Facteurs de Risque » du Document de Référence déposé auprès de l'AMF et disponible sur les sites Internet de l'AMF (www.amf-france.org) et de la Société (www.transgene.com).

BILAN CONSOLIDÉ, IFRS (en milliers euros)

ACTIF NOTE 30/06/2012 31/12/2011 ACTIF COURANT : Trésorerie et équivalents de trésorerie 2 10 696 1 733 Autres actifs financiers courants 2 110 726 137 774 Trésorerie, équivalents de trésorerie et autres actifs financiers courants : 2 121 422 139 507 Créances clients 702 624 Stocks 1 175 1 093 Autres actifs courants 3 3 338 2 560 TOTAL ACTIF COURANT 126 637 143 784 ACTIF NON COURANT : Immobilisations corporelles 4 25 478 25 507 Immobilisations incorporelles 5 1 547 1 581 Immobilisations financières 6 7 134 6 175 Titres de participation mis en équivalence 6 344 544 Autres actifs non courants 7 20 049 15 993 TOTAL ACTIF NON COURANT 54 552 49 800 TOTAL ACTIF 181 189 193 584 PASSIF ET CAPITAUX PROPRES NOTE 30/06/2012 31/12/2011 PASSIF COURANT : Fournisseurs 9 088 10 840 Passifs financiers 8 953 955 Provisions pour risques 2 3 Autres passifs courants 9 9 245 9 319 TOTAL PASSIF COURANT 19 288 21 117 PASSIF NON COURANT : Passifs financiers 8 38 179 27 374 Avantages au personnel 10 3 005 2 794 Autres passifs non courants 9 - 883 TOTAL PASSIF NON COURANT 41 184 31 051 TOTAL PASSIF 60 472 52 168 CAPITAUX PROPRES : Capital 11 72 723 72 523 Prime d'émission et réserves 427 003 426 041 Report à nouveau (356 655) (313 030) Résultat de l'exercice (21 760) (43 626) Autres éléments du résultat global (594) (492)

TOTAL DES CAPITAUX PROPRES REVENANT AUX ACTIONNAIRES DE LA SOCIÉTÉ

120 717 141 416 TOTAL PASSIF ET CAPITAUX PROPRES 181 189 193 584

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ, IFRS (en milliers d'euros, sauf pour les données par action)

NOTE 30/06/2012 30/06/2011 Revenus des accords de collaboration et de licence 12 1 593 3 744 Financements publics de dépenses de recherche 12 4 481 4 320 PRODUITS OPÉRATIONNELS 6 074 8 064 Dépenses de recherche et développement (23 814) (23 431) Frais généraux (3 313) (2 983) Autres produits et (charges), nets 13 (424) 41 CHARGES OPÉRATIONNELLES NETTES (27 551) (26 373) RÉSULTAT OPÉRATIONNEL (21 477) (18 309) Produits financiers (charges), nets 14 (83) 639 RÉSULTAT AVANT IMP

Business Wire