BFM Patrimoine

Total Gabon : RÉSULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2013

BFM Patrimoine

Regulatory News: Total Gabon (Paris:EC) Principales données financières

Regulatory News:

Total Gabon (Paris:EC)

Principales données financières

2T13 1T13 2T12

2T 13 vs 2T 12

1S13 1S12

1S 13 vs 1S 12

Prix moyen du Brent $/b 102,4 112,6 108,6 -6% 107,5 113,6 -5% Prix moyen des bruts Total Gabon $/b 98,2 106,7 108,0 -9% 102,2 109,7 -7% Production de pétrole brut des champs opérés par Total Gabon kb/j(1) 60,7 54,8 52,7 +15% 57,8 56,5 +2% Production de pétrole brut liée aux participations de Total Gabon (2) kb/j 51,1 44,0 43,7 +17% 47,6 46,4 +3% Chiffre d'affaires M$(3) 411 390 426 -4% 801 843 -5%

Capacité d'autofinancement globale

M$ 278 225 322 -14% 503 435 +16% Investissements pétroliers M$ 247 144 165 +49% 391 350 +12% Résultat net M$ 75 73 76 -1% 149 153 -3%

Résultats du deuxième trimestre 2013

Prix de vente

Au deuxième trimestre 2013, le prix moyen du Brent s'est établi à 102,4 dollar par baril ($/b), en baisse de 6% par rapport au deuxième trimestre 2012 (108,6 $/b) et de 9% par rapport au premier trimestre 2013 (112,6 $/b).

Le prix de vente moyen des deux qualités de pétrole brut commercialisées par Total Gabon (Mandji et Rabi Light) s'est élevé au deuxième trimestre 2013 à 98,2 $/b, en baisse de 9% par rapport au deuxième trimestre 2012 (108,0 $/b) et de 8% par rapport au premier trimestre 2013 (106,7 $/b).

Production

La part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux participations de Total Gabon(1) s'est élevée à 51,1 milliers de barils par jour (kb/j) au deuxième trimestre 2013, en hausse de 17% par rapport au deuxième trimestre 2012 (43,7 kb/j). Cette augmentation résulte principalement du démarrage de la production de la plateforme AGMN à la fin du premier trimestre 2013 et de la diminution des manques à produire liés à des arrêts (arrêt de la production de Grondin pendant 21 jours en mai 2012 dans le cadre des grands travaux d'intégrité).

La part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux participations de Total Gabon du deuxième trimestre 2013 (51,1 kb/j) est en progression de 16% par rapport au premier trimestre 2013 (44,0 kb/j). Cette évolution s'explique essentiellement par la diminution des manques à produire liés à des arrêts (plusieurs arrêts non planifiés au premier trimestre 2013) et par les productions additionnelles liées au démarrage de la plateforme AGMN.

Chiffre d'affaires

Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre 2013 s'élève à 411 millions de dollars (M$), en baisse de 4% par rapport au deuxième trimestre 2012 (426 M$), ce qui s'explique principalement par la baisse des prix moyens des bruts, partiellement compensée par l'augmentation des volumes commercialisés.

Comparé au premier trimestre 2013 (390 M$), le chiffre d'affaires du deuxième trimestre 2013 (411 M$) augmente de 5% en raison de l'augmentation des volumes vendus, en dépit de la baisse des prix des bruts.

Résultat net

Le résultat net du deuxième trimestre 2013 s'établit à 75 M$ contre 76 M$ au deuxième trimestre 2012, soit une baisse de 1% résultant principalement de la diminution du chiffre d'affaires. Comparé au premier trimestre 2013 (73 M$), le résultat net du deuxième trimestre 2013 augmente de 3% en raison de la hausse du chiffre d'affaires.

Investissements

Au deuxième trimestre 2013, les investissements s'élèvent à 247 M$ contre 165 M$ au deuxième trimestre 2012. Les investissements du deuxième trimestre 2013 concernent principalement le projet Anguille et les campagnes de forages sur le permis de Diaba, et les champs d'Anguille Nord-Est et de Mboukou.

Capacité d'autofinancement globale (CAFG)

Compte tenu de ces éléments, la capacité d'autofinancement globale s'élève à 278 M$ au deuxième trimestre 2013 contre 322 M$ au deuxième trimestre 2012 et 225 M$ au premier trimestre 2013.

Résultats du premier semestre 2013

Prix de vente

Comparé au premier semestre 2012 (113,6 $/b), le prix moyen du Brent au premier semestre 2013 a connu une baisse de 5% à 107,5 $/b.

Le prix de vente moyen des deux qualités de pétrole brut commercialisées par Total Gabon (Mandji et Rabi Light) s'est élevé au premier semestre 2013 à 102,2 $/b, en baisse de 7% par rapport au premier semestre 2012 (109,7 $/b).

Production

La part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux participations de Total Gabon(4) s'est élevée pour le premier semestre 2013 à 47,6 kb/j contre 46,4 kb/j au premier semestre 2012, soit une hausse de 3% résultant principalement du démarrage de la production de la plateforme AGMN.

Chiffre d'affaires

Le chiffre d'affaires du premier semestre 2013 s'élève à 801 M$, en diminution de 5% par rapport au premier semestre 2012 (843 M$), principalement en raison de la baisse des prix de vente moyens des volumes commercialisés entre les périodes considérées.

Résultat net

Le résultat net du premier semestre 2013 s'établit à 149 M$ contre 153 M$ au premier semestre 2012, soit une baisse de 3% résultant essentiellement de la diminution du chiffre d'affaires.

Investissements

Au premier semestre 2013, les investissements s'élèvent à 391 M$ contre 350 M$ au premier semestre 2012. Les investissements du premier semestre 2013 concernent principalement le projet Anguille et les campagnes de forages sur le permis de Diaba, et les champs d'Anguille Nord-Est et de Mboukou.

Capacité d'autofinancement globale (CAFG)

Compte tenu de ces éléments, la capacité d'autofinancement globale s'élève à 503 M$ au premier semestre 2013 contre 435 M$ au premier semestre 2012.

Faits marquants depuis le début du premier semestre 2013

Assemblée générale et dividende

L'assemblée générale ordinaire des actionnaires de Total Gabon s'est réunie le 30 mai 2013 à Libreville et a approuvé le versement d'un dividende net d'impôt de 34,00 dollars par action au titre de l'exercice 2012. Le service du dividende en 2013, au titre de l'exercice 2012, s'établit ainsi à 153 M$.

Le dividende a été mis en paiement à partir du 11 juin 2013 pour une contre valeur de 26,27 euros sur la base du cours du dollar de la Banque centrale européenne du 30 mai 2013 fixé à 0,7726 euro pour un dollar.

Exploration

Total Gabon a annoncé le 19 août 2013 que le puits DIAMAN-1B, premier forage d'exploration en domaine frontière à l'antésalifère en eaux très profondes, implanté par 1 729 m d'eau sur le permis Diaba, a atteint la profondeur totale de 5 585 m. Situé à plus de 100 km au large des côtes gabonaises, ce forage a mis en évidence une accumulation de gaz à condensats imprégnée sur une hauteur utile d'une cinquantaine de mètres dans les réservoirs antésalifères de la formation Gamba. L'analyse des données recueillies est en cours afin de préciser l'importance de cette découverte.

Développement

Re-développement du champ d'Anguille

Les opérations de forage de la phase 3 du re-développement d'Anguille se poursuivent depuis la plateforme AGMN avec l'appareil de forage Setty : trois puits producteurs et un injecteur sont en service, tandis que deux puits producteurs et un injecteur sont en cours de forage.

Autres activités opérées

Les grands travaux d'intégrité, démarrés au début de l'année 2012 et destinés à prolonger la durée de vie des plateformes des secteurs Grondin et Torpille, se poursuivent. Le dernier arrêt s'est déroulé au mois de mai 2013 et a concerné trois plateformes sur les champs de Barbier et Mandaros. Des travaux complémentaires de renforcement de structures sont en cours sur certaines plateformes des secteurs Torpille et Grondin, ainsi qu'une campagne de peinture.

Deux campagnes de forage se poursuivent, en mer, sur le champ d'Anguille Nord-Est avec l'appareil de forage Constellation 2 et, à terre, sur le champ de Mboukou avec l'appareil de forage SMP102.

Accord de financement

Total Gabon a signé, au mois de juin 2013, un accord de financement d'un montant de 300 M$ pour une durée de trois ans avec un syndicat de banques internationales et gabonaises. Cette ligne de crédit permettra à la Société, en cas de baisse du prix du pétrole, de continuer à financer l'important programme d'investissement engagé depuis plusieurs années, qui doit se poursuivre jusqu'en 2015. Ce credit revolving, obtenu à des conditions favorables, témoigne du soutien et de la confiance de la communauté financière internationale envers Total Gabon. Un premier tirage de 100 M$ a été effectué au mois de juin 2013.

(1) kb/j : kilo (millier) baril par jour (2) Chiffres comprenant les barils de fiscalité revenant à l'État dans le cadre des contrats de partage de production (3) M$ : million de dollars US (4) Y compris les barils de fiscalité revenant à l'État dans le cadre des contrats de partage de production

Société anonyme de droit gabonais avec Conseil d'Administration au capital de 76 500 000 dollars US
Siège social : Boulevard Hourcq - Port-Gentil BP 525 (République Gabonaise) www.total-gabon.com RCCM Port-Gentil 2000 B 00011

Contacts Presse France :
Vincent Granier + 33 (0) 1 47 35 90 30 Charles-Etienne Lebatard + 33 (0) 1 47 44 45 91 Anastasia Zhivulina + 33 (0) 1 47 44 76 29 ou Contacts Presse Gabon : Mathurin Mengue-Bibang + 241 01 55 63 29

Business Wire