BFM Patrimoine

TOTAL GABON : INFORMATION FINANCIÈRE TRIMESTRIELLE

BFM Patrimoine

Troisième trimestre 2014 Regulatory News: Total Gabon (Paris:EC): Principales données financières

Troisième trimestre 2014

Regulatory News:

Total Gabon (Paris:EC):

Principales données financières

3T14 2T14 1T14 3T13

3T 14 vs

2T 14

9M14 9M13

9M 14 vs

9M 13

Prix moyen du Brent $/b 101,9 109,7 108,2 110,3 -7% 106,5 108,5 -2% Prix moyen des bruts Total Gabon $/b 98,0 104,9 104,2 107,1 -7% 102,2 103,9 -2% Production de pétrole brut des champs opérés par Total Gabon kb/j(1) 60,3 57,9 57,0 60,0 +4% 58,4 58,5 - Production de pétrole brut liée aux participations de Total Gabon (2) kb/j 48,4 48,1 47,3 49,7 +1% 47,9 48,4 -1% Chiffre d’affaires M$(3) 425 490 299 444 -13% 1 214 1 244 -2% Capacité d'autofinancement M$ 214 217 233 253

-1%

664 756 -12% Investissements M$ 148 224 138 241 -34% 510 632 -19% Résultat net M$ -35 50 67 76 N/A 82 225 -64%

(1) kb/j : kilo (millier) barils par jour
(2) Chiffres comprenant les barils de fiscalité revenant à l’État dans le cadre des contrats de partage de production
(3) M$ : millions de dollars US

Résultats du troisième trimestre 2014

Prix de vente

Au troisième trimestre 2014, le prix moyen du Brent a atteint 101,9 dollars par baril, en baisse de 7% par rapport au deuxième trimestre 2014 (109,7 dollars par baril). Le prix de vente moyen des deux qualités de pétrole brut commercialisées par Total Gabon (Mandji et Rabi Light) s’est élevé au troisième trimestre 2014 à 98,0 dollars par baril, en baisse de 7% par rapport au deuxième trimestre 2014 (104,9 dollars par baril).

Production

La part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux participations de Total Gabon(1) affiche au troisième trimestre 2014 une légère hausse, à 48 400 barils par jour, par rapport à 48 100 barils par jour au deuxième trimestre 2014. L’augmentation de la production opérée par Total Gabon (apport des nouveaux puits forés sur Anguille, travaux sur les puits existants de Grondin et Torpille, et meilleure disponibilité des compresseurs) a été atténuée par la baisse de la production sur Rabi (Shell opérateur).

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2014 s’élève à 425 millions de dollars, en recul de 13% comparé au deuxième trimestre 2014 (490 millions de dollars), en raison de la baisse des prix du brut (-7%), de la baisse des volumes vendus (-5%), ainsi que de la baisse des échanges de brut avec les partenaires (-1%).

Capacité d’autofinancement

La capacité d’autofinancement s’élève à 214 millions de dollars au troisième trimestre 2014, comparé à 217 millions de dollars au deuxième trimestre 2014. Cette légère baisse s’explique principalement par la baisse du chiffre d’affaires.

Investissements

Au troisième trimestre 2014, les investissements s’élèvent à 148 millions de dollars contre 224 millions de dollars au deuxième trimestre 2014. Cette baisse s’explique par la fin des travaux de surface de la phase 3 du projet de redéveloppement d’Anguille et des grands travaux d’intégrité sur Grondin et Torpille. Les investissements sur le troisième trimestre de l’année en cours concernent principalement les travaux suivants :

  • le forage de puits dans le cadre du redéveloppement d’Anguille par les rig Setty (phase 3) et Constellation II (derniers puits de la phase 2),
  • la reprise d’un puits sur Grondin par une unité d’intervention légère pour maintenir le niveau de production,
  • la poursuite de la campagne sismique 3D Ocean Bottom Node sur le champ de Torpille,
  • le début de la campagne sismique 3D sur la partie ouest du permis d’exploration deep offshore de Diaba.

Résultat net

Le résultat net du troisième trimestre 2014 s’établit à -35 millions de dollars contre 50 millions de dollars au deuxième trimestre 2014. Cette baisse s’explique principalement par :

  • la baisse du chiffre d’affaires,
  • l’augmentation des coûts d’exploitation liée à la campagne d’intégrité sur des puits existants,
  • l’impact de la clôture du redressement fiscal.

(1) Y compris les barils de fiscalité revenant à l’État dans le cadre des contrats de partage de production

Résultats sur les neuf premiers mois de 2014

Prix de vente

Sur les neuf premiers mois de 2014, le prix moyen du Brent s’est établi à 106,5 dollars par baril, en baisse de 2% par rapport aux neuf premiers mois de 2013 (108,5 dollars par baril). Le prix de vente moyen des deux qualités de pétrole brut commercialisées par Total Gabon (Mandji et Rabi Light) s’est élevé sur les neuf premiers mois de 2014 à 102,2 dollars par baril, en baisse de 2% par rapport aux neuf premiers mois de 2013 (103,9 dollars par baril).

Production

La part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux participations de Total Gabon(2) s’est élevée pour les neuf premiers mois de 2014 à 47 900 barils par jour, comparé à 48 400 barils par jour aux neuf premiers mois de 2013. Cette baisse de 0,6% est liée à la baisse sensible de la production opérée par Shell sur le champ de Rabi (résultats décevants de la campagne d’intervention sur puits et problèmes opérationnels), malgré une hausse de la production sur les champs opérés par Total Gabon (hausse du potentiel résultant des nouveaux puits et des interventions sur les puits existants).

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires des neuf premiers mois de 2014 s’élève à 1 214 millions de dollars, en recul de 2% par rapport aux neuf premiers mois de 2013 (1 244 millions de dollars), en raison principalement de la baisse des prix du brut.

Capacité d’autofinancement

La capacité d’autofinancement s’élève à 664 millions de dollars sur les neuf premiers mois de 2014, en baisse de 12% par rapport aux neuf premiers mois de 2013 (756 millions de dollars). Cette baisse s’explique par :

  • la légère baisse du chiffre d’affaire,
  • l’augmentation des coûts d’exploitation liée à la campagne d’intégrité sur des puits existants, la hausse des coûts de logistique et l’augmentation importante du prix du gazole industriel depuis début 2014.

Investissements

Sur les neuf premiers mois de 2014, les investissements s’élèvent à 510 millions de dollars, en baisse de 19% par rapport aux neuf premiers mois de 2013 (632 millions de dollars), principalement en raison de la baisse des coûts d’exploration (forage d’exploration sur le permis deep offshore de Diaba en 2013), de la fin, au 2ème trimestre 2014, des travaux de surface de la phase 3 du projet de redéveloppement d’Anguille, et de la fin des grands travaux d’intégrité sur Grondin et Torpille.

Résultat net

Le résultat net des neuf premiers mois de 2014 s’établit à 82 millions de dollars contre 225 millions de dollars sur les neuf premiers mois de 2013. Cette baisse s’explique principalement par :

  • l’augmentation des coûts d’exploitation liée à la campagne d’intégrité sur des puits existants, la hausse des coûts de logistique, et l’augmentation importante du prix du gazole industriel depuis début 2014,
  • l’impact de la clôture du redressement fiscal.

Partiellement compensée par

  • la baisse des dépenses d’exploration (forage d’exploration sur le permis deep offshore de Diaba en 2013),
  • la baisse des amortissements.

(2) Y compris les barils de fiscalité revenant à l’État dans le cadre des contrats de partage de production

Faits marquants depuis le début du troisième trimestre 2014

Conseil d’administration du 24 juillet 2014

Le Conseil d’administration de Total Gabon s’est réuni le 24 juillet 2014. Il a examiné les comptes de Total Gabon au premier semestre 2014. Le Rapport Financier Semestriel au 30 juin 2014 a été mis à la disposition du public sur le site internet de la Société le 28 août 2014.

Exploration

Sur le champ de Torpille, l’acquisition de la sismique 3D OBN se poursuit avec le double objectif de dérisquer un développement complémentaire de Torpille, Torpille Nord Est similaire à celui d’Anguille, et d’évaluer le potentiel de l’ante-salifère sous les champs de cette zone.

Sur le permis de Diaba, une campagne sismique 3D a commencé en septembre pour couvrir la partie ouest du permis. La fin de l’acquisition est prévue en début d’année 2015.

Sur le permis Nziembou (opéré par Perenco), le forage du prospect Igongo avec le rig Caroil 7 a rencontré une accumulation de pétrole et de gaz. Suite à ce forage, une Autorisation Exclusive d’Exploitation a été demandée au Ministère du Pétrole et des Hydrocarbures. Les études sont en cours pour évaluer la commercialité de cette découverte et le potentiel d’exploration résiduel du permis.

Développement

Redéveloppement du champ d’Anguille

Les opérations de forage de la phase 3 du projet de redéveloppement d’Anguille se poursuivent depuis la plateforme Anguille Marine Nord (AGMN) avec l’appareil de forage Setty.

Les douze premiers puits de la phase 3 (dix puits producteurs et deux puits injecteurs), qui en compte vingt-et-un, sont maintenant opérationnels.

L’unité d’intervention légère (Bellator) réalise des reprises de puits pour assurer l’intégrité et le maintien de la production sur des puits existants.

Enfin, la décision a été prise de mettre un terme à la campagne de forage réalisée par le rig Constellation II. Celui-ci a été démobilisé au début du mois d’octobre 2014 après avoir foré le puits AGM7-85.

Autres activités opérées

Les grands travaux d’intégrité destinés à prolonger la durée de vie des plateformes des sites de Grondin et Torpille se sont terminés le 15 août 2014.

Redressement fiscal

Les discussions menées avec les autorités gabonaises ont permis de clôturer début novembre 2014, la procédure de redressement fiscal dont Total Gabon faisait l’objet au titre des exercices 2008 à 2010. Le résultat net de Total Gabon au 30 septembre 2014 intègre l’impact de la clôture de cette procédure, au terme de laquelle la Société a obtenu un quitus fiscal pour la période concernée, étendue aux exercices 2011 à 2013 inclus.

Société anonyme de droit gabonais avec Conseil d’Administration au capital de 76 500 000 dollars US

Siège social : Boulevard Hourcq - Port-Gentil BP 525 (République Gabonaise)

www.total-gabon.com

RCCM Port-Gentil 2000 B 00011

Total Gabon
Presse Gabon :
Mathurin Mengue-Bibang, + 241 01 55 63 29

Business Wire