BFM Patrimoine

Thales: participation à un exercice aéroterrestre.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Thales a pris part à l'exercice aéroterrestre Aozou, mené par l'aviation légère de l'armée de terre française (ALAT) du 24 novembre au 5 décembre dernier. Cet exercice de grande envergure a impliqué une trentaine d'hél

(CercleFinance.com) - Thales a pris part à l'exercice aéroterrestre Aozou, mené par l'aviation légère de l'armée de terre française (ALAT) du 24 novembre au 5 décembre dernier. Cet exercice de grande envergure a impliqué une trentaine d'hélicoptères réels et simulés et avait pour objectif d'entraîner les pilotes et les équipages à leur mission et de les préparer au déploiement sur les théâtres d'opération.

Deux innovations majeures du groupe ont participé à cet exercice. La première est la mise en réseau de deux centres de simulation Edith, l'entraîneur tactique multiplate-forme de Thales, développé sous la direction de la Direction générale de l'armement (DGA). Cette mise en réseau des centres de l'ALAT de Phalsbourg (premier Régiment d'hélicoptères de combat - RHC) et d'Etain (troisième RHC), distants de plus de 150 kilomètres, a permis l'interaction de douze appareils simulés dans un même scénario tactique.

La deuxième concerne l'intégration des simulateurs Edith dans la chaîne d'information opérationnelle de l'exercice afin de partager la même situation tactique. Les hélicoptères simulés étaient visibles dans la chaîne de commandement et acteurs dans l'exercice, au même titre que les hélicoptères réels.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance