BFM Patrimoine

Taux: réactions très mesurées à la déferlante des PMI.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les indices boursiers US décrochent lourdement (surtout le Nasdaq qui chute de -2%) mais cela ne se traduit pas encore par des arbitrages au profit des T-Bonds dont le rendement stagne vers 2,757% (contre 2,78% en tout début d

(CercleFinance.com) - Les indices boursiers US décrochent lourdement (surtout le Nasdaq qui chute de -2%) mais cela ne se traduit pas encore par des arbitrages au profit des T-Bonds dont le rendement stagne vers 2,757% (contre 2,78% en tout début de matinée).

La détente qui se dessine depuis quelques minutes est imputable à la publication de l'indice flash PMI qui chute de 57,1 (au plus haut depuis 4 mois en février) vers 55 en mars.

C'est la journée des 'PMI' avec pour commencer celui qui concerne le secteur manufacturier chinois: est ressorti à 48,1 en mars, contre 48,5 en février (estimation 'flash' d'HSBC.
L'activité a poursuivi sa contraction au mois de mars, notamment en raison d'un affaiblissement de la consommation intérieure, elle atteint son niveau le plus faible depuis l'été dernier.

En Europe, l'indice composite 'flash' PMI des directeurs d'achat a stagné à 53,2 (contre 53,3 attendu) d'après Markit. On constate un grand écart surprenant entre l'Allemagne où le composite retombe à 55 contre 56,4 alors que la France connaîtrait une subite et spectaculaire embellie de 47,9 vers 51,6 (toujours d'après le 'composite').

Le Bund se détend de 2Pts de base à 1,61%, l'OAT affiche 2,2 contre 2,22% et les rendements sont inchangés sur les 'bonos' et 'BTP' à respectivement 3,35 et 3,42%, le '10 ans portugais remontant d'un plancher de 4,25% à 4,26%.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance