BFM Patrimoine

Taux: nette dégradation au Sud, les T-Bonds affichent 2,22%.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Comme tous les lundis, l'Agence France Trésor émet de la dette à court terme et une fois encore, la France s'est refinancé à bon compte et a servi 5,976MdsE sur un maximum de 6MdsE à placer (pour un minimum de 4MdsE en bas

(CercleFinance.com) - Comme tous les lundis, l'Agence France Trésor émet de la dette à court terme et une fois encore, la France s'est refinancé à bon compte et a servi 5,976MdsE sur un maximum de 6MdsE à placer (pour un minimum de 4MdsE en bas de fourchette.
L'AFT a adjugé 2,99MdsE à 12 semaines au taux quasi inchangé de -0,181% contre -0,180% une semaine auparavant, puis 1,597MdsE à 6 mois (23 semaines) au taux également identique de -0,175% contre -0,177% et enfin 1,389Mds exactement au même taux de -0,175% (contre -0,176% il y a 7 jours).

L'opération du jour est un succès mais cela n'a pas de répercussion sur la partie longue de la courbe et les OAT 2025 se dégradent de 2,5Pts de base à 0,945%, suivies comme leur ombre par le '10 ans' belge (+2,5Pts de base à 0,951%).
Le Bund allemand perd également du terrain mais sa rémunération ne progresse que de 1 point à 0,65% (et 0,67% au pire ce midi).

Plus au sud, il y a un peu le feu sur les emprunts grecs avec le '2 ans' qui voit son rendement flamber de 21 vers 24,15%, le '10 ans' affichant +80Pts de base à 11,42% contre 10,6% vendredi.
Il s'agit certes de valeurs surtout théoriques concernant les maturités les plus courtes mais c'est la marque d'un stress sous jacent bien réel qui s'inspire de l'absence d'avancées dans les négociations devant mener à l'allocation de 7,2MdsE d'aide sans laquelle la Grèce fera défaut d'ici la fin du mois (Fitch maintient la notation d'Athènes à 'CCC', synonyme de défaut 'très probable' et sans doute imminent).

L'impact négatif sur les dettes périphériques est très net avec une dégradation de +12Pts de base sur les BTP italiens à 1,9050, une tension de 10,2Pts sur les 'bonos' espagnols à 1,8520% et du même ordre sur le '10 ans' portugais à 2,415%.

Outre Atlantique, les T-Bonds US semblent également perturbés par les risques associés au dossier grec avec une rémunération qui grimpe de 7Pts de base à 2,22% et renoue avec une zone clé au-delà de laquelle les taux sont susceptibles de prendre le chemin des 2,5%.
Beaucoup d'économistes ne voient comment la FED pourrait prendre prétexte des derniers chiffres économiques pour entamer une 'normalisation' des taux avant fin 2015... mais peut-être juge t'elle que d'autres priorités la contraignent à agir plus vite que le marché le souhaiterait.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance