BFM Patrimoine

Taux: marchés entre 2 eaux après les chiffres US.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les taux longs US ne varient que marginalement après la publication de 3 chiffres aux Etats Unis. Ils ne répondent pas franchement à la question suivante: la croissance américaine est elle solide et pérenne ? Les chiffres d

(CercleFinance.com) - Les taux longs US ne varient que marginalement après la publication de 3 chiffres aux Etats Unis.

Ils ne répondent pas franchement à la question suivante: la croissance américaine est elle solide et pérenne ?

Les chiffres donnent une réponse mitigée: elle est positive si l'on considère la hausse de 0,3% des promesses d'achat de logements neufs au mois d'avril (au plus haut depuis 3 ans et demi), elle n'est pas favorable si l'on tient compte de la révision à la baisse du PIB américain de 2,5% à 2,4% au 'T1'.
La situation se complique encore avec le rebond inattendu de +10.000 inscriptions hebdomadaires au chômage.
Mais le 'pullback' de Wall Street peu après 16H semble indiquer que la bonne santé du marché immobilier pourrait faire pencher la stratégie de la FED en faveur d'une réduction du 'QE-3' à l'issue de 'l'une des prochaines réunions du FOMC' soit un horizon de 2 à 3 mois qui induit une possible inflexion de la politique monétaire d'ici la rentrée de septembre.

Avant même que la FED confirme un changement d'attitude, les taux longs se sont déjà retendus de 50Pts de base en 1 mois, passant de 1,62 à 2,12%.
Le franchissement du seuil des 2,20% déclencherait un nouveau 'sell-off' sur les T-Bonds dont le rendement pourrait grimper vers 2.50%.
D'ores et déjà, le taux des prêts obligataires à 30 ans est remonté au-dessus des 3,8% pour la 1ère fois depuis 3 mois.

Sur les marchés européens, une légère détente s'opère avec un '10 ans' espagnol à 4,36% et un BTP italien à 4,08%.
Le Bund se redresse également et sa rémunération retombe de 1,54 vers 1,50%, l'OAT 2023 affiche 2,4% contre 2,06% la veille.
Symétriquement, les emprunts grecs subissent des dégagements avec un rendement repassant de 8,58% à 8,65%.

L'ambiance est relativement calme en Europe, elle était plus agitée ce matin au Japon alors que le Nikkei a replongé de -5,15%: le lourd repli des actions (-15% en 5 séances depuis les sommets) n'engendre pas d'arbitrage mécanique en faveur des JYGB (bons du Trésor nippons), sinon marginaux: le rendement s'est détendu de 0,94% vers 0,9050% ce matin.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance