BFM Patrimoine

Taux:de bons chiffres US, décevants en Chine, RFA et France.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les marchés obligataires encaissent sans tressaillir une forte hausse de l'indice de productivité aux Etats Unis au 3ème trimestre (3% contre 1,9% en 1ère estimation et 2,8% attendu). L'aspect le plus spectaculaire concerne

(CercleFinance.com) - Les marchés obligataires encaissent sans tressaillir une forte hausse de l'indice de productivité aux Etats Unis au 3ème trimestre (3% contre 1,9% en 1ère estimation et 2,8% attendu). L'aspect le plus spectaculaire concerne la chute de -1,4% des coûts salariaux unitaires, preuve que les entreprises US excellent à faire 'toujours plus avec moins d'effectifs'. Les T-Bonds US avaient connu un bref épisode de tension vers 14H30 (vers 2,86%) avec l'indice Empire State (FED de New York) qui repasse positif (à +0,98 contre -2,21) et une production industrielle entre en hausse de +1,1% (contre +0,6% anticipé). Mais tout est rentré dans l'ordre avec des T-Bonds qui se détendent à nouveau de 2 à 3Pts de base à 2,8450% et des Bunds stables à 1,825%.

Les opérateurs semblent faire le pari -à 48H du communiqué final du FOMC- que la FED va se donner un peu de temps pour déclencher le 'tapering': ce serait donc Janet Yellen qui le mettrait en oeuvre en mars prochain comme 70% des opérateurs s'y attendent.

Et la réduction des mesures de soutien pourrait être très lente et prudente, de façon à ce que les marchés ne ressentent aucun 'manque' avec l'allègement de la perfusion de liquidités. Mais la question de niveaux de valorisation artificiellement élevés pour les dettes souveraines demeure entière et le temps qui passe ne fait que renforcer les interrogations sur la soutenabilité de tels niveaux.

En Europe, les premiers chiffres de la semaine n'ont pas été très enthousiasmants: on apprenait ce matin que le 'flash PMI' chinois se tasserait de 0,3% en décembre, que le PMI 'composite' allemand reculerait de 55,5 ver 55,2 (avec le repli des 'services'). Et malheureusement, la France continuerait de s'enfoncer dans la récession et de perdre le contact avec le peloton européen: le PMI français aurait chuté de 48,1 vers 47 au mois de décembre.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance