BFM Patrimoine

Solocal abaisse ses objectifs pour 2013 en raison d'un marché publicitaire dégradé

BFM Patrimoine
- Solocal prévoit une baisse de 5,6% de son chiffre d'affaires en 2013 - Le marché publicitaire en France devrait reculer de 2,5% cette année - La marge opérationnelle attendue autour de 425 millions d'euros en 2013 - Diminution de 6,3% du chiffr

- Solocal prévoit une baisse de 5,6% de son chiffre d'affaires en 2013

- Le marché publicitaire en France devrait reculer de 2,5% cette année

- La marge opérationnelle attendue autour de 425 millions d'euros en 2013

- Diminution de 6,3% du chiffre d'affaires sur neuf mois

- Le résultat net sur neuf mois a reculé de 23,3%

Résultats de Solocal - Troisième trimestre :

L'ESSENTIEL:

PARIS (Dow Jones)--Solocal (ex-Pages Jaunes) (LOCAL.FR) a abaissé mercredi ses objectifs financiers pour 2013, en raison d'un marché publicitaire toujours dégradé en France, qui a pesé sur ses résultats au troisième trimestre.

L'éditeur historique d'annuaires s'attend désormais à dégager un chiffre d'affaires de 1 milliard d'euros pour l'exercice en cours, contre 1,06 milliard d'euros en 2012, soit un repli de 5,6% sur un an.

Le groupe avait dit précédemment viser un repli de son chiffre d'affaires annuel compris entre 3% et 5%.

Solocal souffre d'une conjoncture dégradée sur le marché publicitaire en France, qui devrait reculer selon le groupe de 2,5% en 2013.

L'objectif de marge brute opérationnelle a également été revu à la baisse, Solocal visant désormais une marge autour de 425 millions d'euros, contre une précédente prévision de 425 millions à 445 millions d'euros. La marge brute opérationnelle était ressortie à 448 millions d'euros en 2012.

Solocal a par ailleurs fait le point sur ses perspectives pour 2014, dans un "environnement économique incertain" alors que le groupe entend accélérer l'année prochaine sa transformation vers les activités digitales.

L'éditeur d'annuaires s'attend à une nouvelle baisse de son chiffre d'affaires, de 3% à 6%, pour le prochain exercice. De son côté, la marge brute opérationnelle est attendue entre 355 millions et 375 millions d'euros.

Sur les neuf premiers mois de l'année, Solocal a enregistré un recul de 6,3% de son chiffre d'affaires en données publiées et de 5,6% à données comparables, à 749,4 millions d'euros.

Les revenus issus des annuaires imprimés ont chuté de 15,9% à périmètre comparable, tandis que le chiffre d'affaires des activités Internet a progressé de 2%.

Sur la même période, la marge brute opérationnelle a atteint 328,8 millions d'euros, en baisse de 9,1%.

Le résultat d'exploitation s'est inscrit à 282,6 millions d'euros, en repli de 12,5%. Le résultat net a pour sa part baissé de 23,3% à 106,6 millions d'euros.

Au 30 septembre, l'endettement net du groupe s'établissait à 1,6 milliard d'euros, en baisse de 128,8 millions d'euros par rapport à la fin décembre 2012.

LE COMMENTAIRE DE L'ENTREPRISE:

"Les résultats du troisième trimestre du groupe ressortent en ligne avec nos attentes dans un environnement de marché dégradé. Dans ce contexte, nous avons franchi des étapes importantes de notre programme de transformation digitale : la très forte croissance de notre trafic Internet fixe et mobile vers les professionnels de +25%, l'enrichissement de nos offres, l'accord commercial signé avec Google et la verticalisation en cours de notre approche commerciale. 2014 sera une année d'accélération du programme de transformation et d'investissements pour permettre le retour du groupe à la croissance en 2015. L'une de nos priorités est à la fois de poursuivre la croissance très dynamique de notre trafic, et de mieux monétiser et valoriser nos audiences digitales, un des enjeux de Digital 2015", a déclaré le PDG de Solocal, Jean-Pierre Remy, cité dans un communiqué.

LE CONTEXTE:

Solocal est confronté depuis plusieurs années à un dégradation sensible du marché publicitaire en France, qui pèse sur son activité d'édition papier. Face à la baisse structurelle de cette division, le groupe a procédé à un virage numérique en développant son activité sur Internet, qui représente désormais 63% de son chiffre d'affaires.

Solocal a néanmoins encore du mal à monnayer son audience sur Internet et doit faire face en outre à des problèmes d'endettement, le groupe ayant dû lourdement restructurer sa dette financière l'an dernier.

Dans ce contexte, Solocal a signé fin septembre un accord commercial avec le géant de l'Internet Google qui doit permettre aux clients de l'éditeur d'annuaires d'être plus visibles sur le web. Cette annonce avait été saluée par le marché.

En Bourse, le titre Solocal a clôturé mardi à 1,68 euro, ce qui porte son repli depuis le début de l'année à 10%.

-Blandine Hénault, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 53; blandine.henault@dowjones.com

COMMUNIQUES FINANCIERS DE SOLOCAL :

http://www.solocalgroup.com/finances

(END) Dow Jones Newswires

November 13, 2013 02:34 ET (07:34 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-