BFM Patrimoine

Seb bat tous ses records en Bourse

Nouveaux plus hauts historiques pour le champion du petit électroménager

Nouveaux plus hauts historiques pour le champion du petit électroménager - Groupe S.E.B.

Le géant français du petit électroménager a inscrit mercredi de nouveaux plus hauts historiques après la publication d'un chiffre d'affaires meilleur qu'attendu pour le troisième trimestre 2015, assorti d'un relèvement des objectifs annuels.

Porté par le bon accueil des investisseurs à la publication de son chiffre d'affaires du troisième trimestre, Seb a inscrit mercredi un nouveau sommet historique en clôture de 93,7 euros, ainsi qu’un nouveau plus haut absolu en séance de 86,42 euros. Depuis le début de l’année, le leader mondial du petit électroménager affiche en Bourse une progression de plus de 50% !

Supérieur aux attentes

L’exercice 2015 est bien parti pour être un bon millésime. La croissance a certes ralenti au troisième trimestre à +9,7% (+7,8% à taux de change et périmètre constants) après +15,7% (et +8,7% en organique) au premier semestre. Mais – et c’est la seule chose qui compte – le chiffre d’affaires publié de 1.127 millions d’euros s’est révélé meilleur qu’attendu par le consensus des analystes (1.116 millions d’euros).

De même, l’évolution de la rentabilité est meilleure qu’anticipé. Le résultat opérationnel d’activité (ROPA) s’établit à 116 millions d’euros, contre 102 millions d’euros réalisés sur la même période de 2014, sensiblement supérieur aux attentes du marché (106 millions d’euros).

Sur neuf mois, les ventes du groupe ont atteint 3.240 millions d’euros, en croissance de +13,5%. La croissance organique (à périmètre et taux de change constants), de 8,4 %, est alimentée par toutes les catégories de produits et toutes les régions. Elle s’appuie aussi bien sur les marchés matures (+7%) que sur les émergents (+10%).

Le ROPA à fin septembre s’établit à 262 millions d'euros, en progression de 38 %, la croissance à taux de change et périmètre constants s’élevant à 63 %, portée en particulier par une gestion pro-active des prix et du mix-produit.

Relèvement des objectifs 2015

La fin d’année non plus ne devrait pas décevoir, au contraire. Seb table pour le quatrième trimestre sur "une dynamique de ventes qui devrait rester ferme", en dépit d’une base de comparaison 2014 "déjà très soutenue".

Le groupe compte "poursuivre l’activation de ses principaux leviers de croissance rentable et intensifier sur la fin de l’année ses investissements en moyens moteurs, notamment en publicité et marketing opérationnel"... Pour lire la suite cliquez ici

François Berthon